Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 18/05/2014 14H30

Docu-fiction inédit ce soir : Qui a tué Jaurès ? Avec Torreton.

Paris, 31 juillet 1914, à 21h40 Jean Jaurès est assassiné. Raoul Villain, le meurtrier est arrêté sur le champ et conduit au commissariat. Lors de sa fouille, les policiers découvrent une importante somme d’argent. Un indice suffisamment troublant pour que Villain soit soupçonné d’être le bras armé d’un commanditaire. L’accusé s’en défend, il prétend avoir agi seul.

Un documentaire fiction inédit, diffusé ce soir à 22h25 sur France 5, suit l’enquête policière destinée à établir les véritables mobiles du crime. Trois témoins qui l’ont accompagné dans la journée du 31 juillet sont entendus. Leurs témoignages apportent un éclairage particulier sur l’emploi du temps de la victime et révèlent les intrigues politiques au milieu desquelles Jaurès évoluait. Conjointement l’interrogatoire de Villain commence, il est dirigé par le juge d’instruction Drioux. Vers la fin de l’enquête, Gaubert est convaincu que Jaurès a été victime d’un complot. A l’inverse du juge, qui est persuadé du contraire. Seule une confrontation entre les deux hommes permet de dénouer l’énigme…

Avec Philippe Torreton dans le rôle de Jaurès, ce documentaire fiction propose, sous forme de saynètes dialoguées et d'interventions d'historiens, de revenir sur les dernières heures de la paix. Véritable concentré du combat politique de Jaurès et de ses convictions, il fait toute la lumière sur la complexité de la situation internationale de l'époque.

Les intervenants : Christophe Prochason, historien EHESS ; Jacqueline Lalouette, spécialiste de l’histoire politique et religieuse ; Eric Lafon, directeur du musée de l’histoire vivante de Montreuil ; Gilles Candar, Président de la société des études jaurèsiennes ; Jean-Jacques Becker, historien de la guerre et de la politique française du XXe siècle.

Réalisation Philippe Tourancheau.

Crédit photo © Ulrich LEBEUF / M.Y.O.P / France Télévisions

Commenter cet article