Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 18/06/2014 15H10

A voir : Pièces à conviction spécial chasseurs d'escrocs.

Ces dernières années, petites combines et grosses arnaques explosent. Pour lutter contre les escrocs, la police judiciaire a créé une brigade spécialisée : la BRDA, la brigade de répression de la délinquance astucieuse.

Chaque année en France, 350.000 escroqueries sont enregistrées par les services de Police, et dans près de 60% des cas ce sont des faits qualifiés de « délinquance astucieuse ». Des délits qui ont pour point commun d’exclure tout recours aux armes et à la violence et qui exigent de leurs auteurs l’élaboration de combines, l’usurpation d’identité ou la création de faux documents pour arriver à leurs fins. Pourquoi ces crimes connaissent-ils un tel accroissement ?

Pour le comprendre, les équipes de « Pièces à conviction » ont suivi les policiers de la Brigade de la Répression de la Délinquance Astucieuse. Des policiers confrontés parfois à des affaires étonnantes. Comme ces faussaires qui ont réussi à placer des centaines de bouteilles de faux vieux cognacs dans toutes les salles de ventes aux enchères de France. Ou encore ces arnaqueurs capables d’obtenir six millions d’euros d’investisseurs auxquels ils font miroiter des placements financiers juteux qui n’existent pas. Des policiers démunis aussi face à une criminalité sans frontières, qui utilise de plus en plus Internet pour monter ses combines : faux sites de trading boursiers, escroqueries à la romance ou chantages à la webcam. Dans ces affaires, les victimes sont françaises, mais les auteurs opèrent de l’étranger et les policiers doivent s’en remettre à la bonne volonté de leurs collègues étrangers. Arnaques, faussaires et petites combines.

Plongée dans le quotidien de ces chasseurs d’escrocs ce soir à 23h10 sur France 3.

Un film réalisé par Benoit Cressent. Une production Alkimia Productions.

Crédit photo © Alkimia Productions.