Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/07 6h11

Emmenez-moi…chez Anny Duperey dans la Creuse, le 18 juilet.

« Emmenez-moi » est un rendez-vous convivial qui fait découvrir aux téléspectateurs depuis 2011 l’intimité d’artistes populaires. Présenté par Laurent Boyer sur France 3.

Le vendredi 18 juillet, dès 23h15, découvrez Anny Duperey dans sa maison de la Creuse.

Avec près de cinquante ans de carrière, Anny Duperey a tissé des liens d’une rare fidélité avec le public. Ses amis Shirley et Dino la décrivent d’ailleurs comme « une dame au grand cœur ». Cette actrice-peintre-comédienne et écrivain ouvre à Laurent Boyer les portes de son petit paradis en Creuse. Un lieu jusque-là réservé à ses amis les plus intimes. Ce lieu, chargé de tendres souvenirs est celui qu’a choisi notre hôte pour nous faire voyager dans son univers riche et passionnant.

Il a été construit à quatre mains, il y a 35 ans avec Bernard Giraudeau, le père de leurs deux enfants Sara et Gaël. C’est dans ce havre de paix et son parc arboré de 5 hectares, dont elle a planté chaque fleur et chaque arbre, qu’Anny Duperey se livre : la femme qu’elle était, ses bonheurs et ses blessures. Orpheline à l’âge de 8 ans et demi, elle évoque son enfance à Rouen et son entrée au Conservatoire de Paris, ses débuts avec Patrick Chesnais. C’est avec émotion qu’Anny Duperey commente les photos et les films de famille inédits de son père et son grand-père.

À l’image de cette artiste multiple, ce documentaire est tendre, gai et passionné, selon France 3.

Dans l’Abbaye de Moutier-d’Ahun, elle confesse sa carrière fugace au cinéma. Au château de Boussac, Anny Duperey revient sur ses succès au théâtre. Puis nous fait découvrir le travail des maçons-sculpteurs de la Creuse, les vaches Limousines de sa copine Michèle et l’art de planter des salades avec son ami François ! Un moment sincère et drôle dans une région de France encore préservée, ponctué par les témoignages de ses proches dont ses enfants Gaël et Sara Giraudeau, ses amis Bernard Le Coq et Béatrice Agenin. Sans oublier Jean Rochefort et Guy Bedos qui se souviennent avec bonheur du tournage d’ « Un éléphant ça trompe énormément ».

Crédit photo © Pierre Planchenault - France Télévisions.

Commenter cet article