Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 04/06 12h48

En quête d'actualité ce soir :  spécial forains et parcs d'attractions.

Montagnes russes, autos tamponneuses et autres manèges font le plein : l’industrie des loisirs connaît un tel engouement qu’elle pèse désormais plus de deux milliards d’euros. En deux décennies, la fréquentation des parcs d’attractions a été multipliée par dix… Mais jamais la concurrence n’a été aussi rude !

Parmi les parcs en tête de ce business, on trouve le Parc Astérix : créé en 1989, le plus ancien parc français doit faire face, trois ans plus tard, à la concurrence sans merci du géant américain Disney. Depuis, la guerre fait rage, le gaulois résiste à l’envahisseur à grand renfort de communication et en débauchant d’anciens cadres de Disney.

Face à cette escalade, les forains, qui avaient le monopole des attractions que les villes s’arrachaient, ont aujourd’hui beaucoup moins la cote, mais restent mobilisés. Marcel Campion, porte-drapeau, habile stratège et fort en gueule, défend leur cause en alternant poigne de fer et séduction. C’est lui qui a forcé les grilles des Tuileries à Paris pour imposer sa grande roue. C’est encore lui qui a installé le juteux marché de Noël sur les Champs Elysées. Avec quels moyens, parfois controversés, les forains imposent-ils leur business ?

Certains ont changé leur fusil d’épaule, ils ont arrêté de sillonner les routes pour créer leur propre parc d’attractions. C’est le cas des frères Gélis, qui ont créé il y a vingt-sept ans Nigloland, un parc de loisirs entre Troyes et Dijon. Celui-ci s’est hissé à la 5ème place du classement, avec des attractions qui n’ont rien à envier à Disneyland ou au parc Astérix, tout en parvenant à proposer des tarifs 20 à 30% moins chers. Quelles sont leurs astuces pour casser les prix ? A quoi ressemble vraiment un parc d’attractions « low cost » ? Comment se sont-ils imposés dans le top cinq des grands parcs français ?

Un document de Laure Granjon, Aurélie Marqués et Julia Montfort, diffusé ce soir à 20h45 sur D8.

Crédit photo © Maxime Bruno - D8.

Commenter cet article