Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 29/06 6h58

Enquête sur Booking.com ce soir dans Capital.

Booking.com : le géant de la réservation d’hôtels va-t-il trop loin ?  Enquête diffusée ce dimanche 29 juin sur M6, lors d'un numéro de Capital consacré aux professionnels du tourisme.

C’est devenu un réflexe pour beaucoup de Français : réserver sa chambre d’hôtel sur internet et plus particulièrement en se connectant au site Booking.com. Près de 1 fois sur 2, c’est ce géant américain qui serait utilisé. Il faut dire que c’est plutôt avantageux pour les vacanciers : on sait immédiatement si des chambres sont disponibles et on vous garantit le meilleur prix.

Mais de l’autre côté du comptoir de réservations, les hôteliers font de plus en plus la grimace. Les commissions à reverser atteignent en moyenne 16% et l’hôtelier doit s’engager à ne pas proposer de meilleurs tarifs en dehors du célèbre site. Même Arnaud Montebourg, choqué par ces conditions, a récemment saisi la justice à ce sujet.

Un reportage de Claire Oudinot – C Productions

Commenter cet article

Jean-Claude 18/06/2014 11:03

Diffusion d'enquête à suivre avec attention. Les hôteliers savent aussi s'organiser !
Il y a ceux qui diversifient leur communication et leurs réseaux de réservation avec comme premier support : leur propre site internet conçu pour réaliser des réservations en direct.
Voilà la problématique : être visible sur internet.
Et pour cela, un plan d'actions à court, moyen et long terme est indispensable dans son projet d'entreprise.
Il ne s'agit pas de "gros sous" car en fonction de ses objectifs généraux, prioritaires et secondaires, un budget est un mis en place comme un investissement (petit, moyen ou plus important).
Être indépendant et contrôler sa distribution ou pas !

Jean-Claude 24/06/2014 13:43

Bonjour,
Oui, Booking a beaucoup d'avance actuellement sur les sites des hôtelliers car il a su s'organiser et mener des actions webmarketing depuis de nombreuses années.
Rien n'est perdu pour ceux qui font la même démarche offensive pour être visible sur internet.
Il faut analyser l'existant, mettre en place des actions et les résultats s'en suivront.
A mon avis, il ne faut pas couper tous les ponts avec les centrales de réservation ce qui serait un manque à gagner pour l'entreprise. Par contre, une partie du budget annuel doit être prévu pour le propre développement du site internet de l'hôtel avec un référencement adapté.

Pouzou Marie Anne 24/06/2014 10:51

OK mais même avec un site internet et une reservation en ligne le site de l'hôtel passe toujours après les liens sponsorisés et personne ne sera plus fort que booking ou autre site de réservation en ligne puissant. Aujourd'hui Trip advisor propose des services payants aux hôteliers, comment le classement va-t-il se faire entre celui qui paye et celui qui ne paye pas ? Le touriste ne connait pas toutes ses ficelles

alix 16/06/2014 23:00

Vive la pierre jeté dans l'eau pour étouffer les élections européennes et surtout camoufler les véritables problème que le gouvernement ne sait pas faire face!
Et puis les hôteliers sont conscients de la commission lorsqu'ils signent le contrat! Lorsqu'on passe par un intermédiaire il y a toujours des commissions! Allons nous demander a tous les intermédiaires de travailler gratuitement!... Mais ou va ton?

Pouzou Marie Anne 24/06/2014 10:47

La commission c'est normal et je ne crois pas que les hôteliers refusent de la payer, c'est le taux de la commission qui est très important. les agences ont toujours existée et les commissions des agences plus fortes que celles avec booking, cependant les agences font un vrai trarvail (normalement) conseille le clients en fonction de ses attentes, sur booking tout dépend de la photo et du texte que booking a bien voulu mettre. Ex : Un établissement a eu un label environnemental, booking a refusé de le signaler.

alix 16/06/2014 22:55

Vive la pierre jeter dans l'eau pour étouffer les élections européennes et surtout camoufler les véritables problème que le gouvernement ne sait pas faire face!

Élodie 16/06/2014 14:57

C'est justement pour proposer une alternative aux hôteliers que nous avons créé le site Hôtels avec vue : pour réserver leur séjour, nos internautes sont redirigés vers l'hôtelier, via un numéro de téléphone, un mail et un lien direct vers le site de l'établissement. Nous ne prenons aucune commission sur la vente de chambres.
Le plus de notre site : tous les établissements de notre collection proposent une superbe vue !

Pouzou marie anne 15/06/2014 20:36

Non seulement les hôteliers doivent payer une commission importante mais quand ils sont en dehors de l’Europe les frais bancaires sont parfois égaux à la commission se qui augmente considérablement les frais pour les hôteliers, par ailleurs le compte en banque est en Hollande. Ou sont payes les impôts ?

Pouzou Marie Anne 24/06/2014 10:43

Trés juste sauf qu'aujourd'hui même si vous tapez le nom de l'hotel vous tombez sur booking !
Bien sûr l'hotelier peut sortir de booking mais 90 % des touristes résevent à partir de booking et si vous n'y êtes pas vous n'existez plus. pendant des années nous avons refusé ce systéme mais aujourd'hui c'est pratiquement le passage obligé. C'est beaucoup plus facile de reserver sur booking il y a la comparaison avec les autres hôtels et tous les hôtels ou l'on souhaite aller sur la même page, on gagne du temps ! cependant quand booking envoie des fax avec le numéro de carte bleue je ne suis pas sure de la sécurité des données ! surtout dans des pays ou le seul fax est à la librairie du village ! Booking laisse aussi supposer que les prix sont moins chers ce qui est loin d'être vrai.

Manu 24/06/2014 09:47

Heu, ce ne sont pas les principes même de l'Europe? Il faut savoir ce que l'on veut. Chacun est libre de contracter! Si cela ne convient pas à l'hôtelier, il est libre de ne pas proposer de chambres sur le site!