Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 23/06/2014 10H05

Premier grand film antimilitariste: A l'Ouest, rien de nouveau (Arte, version non censurée).

Adapté du best-seller d’Erich Maria Remarque, A L'OUEST, RIEN DE NOUVEAU est un récit froid et nu de l’horreur des tranchées et du non-sens de la guerre. Le premier grand film antimilitariste est diffusé en version remasterisée et en version non censurée ce lundi à 20h40 sur ARTE.

Allemagne 1914. La guerre vient d’être déclarée. Dans un collège, un professeur nationaliste harangue ses élèves pour les exhorter à s’engager. Paul Baumer et six de ses amis répondent à l’appel avec l’enthousiasme de la jeunesse. La désillusion sera rude. C’est d’abord l’encasernement, les brimades, l’entraînement impitoyable sous la direction du féroce Himmelstoss. Humiliés, les jeunes gens ne rêvent plus que de partir pour le front. Mais le premier contact avec le feu est atroce...

Meilleur film et meilleur réalisateur (Lewis Milestone), Oscars 1930.

Film de Lewis Milestone (États-Unis, 1930, 2h08mn, noir et blanc, VF/VOSTF). Scénario : Del Andrews, Maxwell Anderson, George Abbott, d’après le roman d’Erich Maria Remarque.

Avec : Lew Ayres (Paul Baumer), Louis Wolheim (Katczinsky), Russell Gleason (Müller), Beryl Mercer (la mère de Paul), John Wray (Himmelstoss), Raymond Griffith (Gérard Duval), George “Slim” Summerville (Tjaden), William Bakewell (Albert), Scott Kolk (Leer).


À l’ouest, rien de nouveau est un puissant réquisitoire contre la guerre, son horreur et son absurdité. Par sa sobriété, cette fiction a presque des accents de vérité documentaire. Ici, nul didactisme ni académisme : avec une caméra très mobile, Lewis Milestone filme à hauteur d’homme une réalité que les va-t-en-guerre avaient masquée : la peur qui tenaille sans répit, l’horreur des mutilations, l’impuissance face à l’agonie des compagnons d’armes, l’obligation de tuer... De tous les films sur la Première Guerre mondiale, celui-ci apparaît comme le plus authentique et le plus fidèle à ce que vécurent les soldats dans les tranchées.

arte

Crédit photo © ZDF / Universal Pictures

Commenter cet article

fleur turner 23/06/2014 23:13

film magnifique acteurs boulversants, j"ai un faible pour Kat
"Quelle connerie la guerre "Prévert