Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 08/07/2014 8H50

Diffusion en août d'une nouvelle saison de Les gens du fleuve.

A découvrir au mois d'août sur France 3, trois nouveaux volets inédits de la collection « Les Gens du fleuve », une série documentaire d’évasion lancée l’été dernier. Format 110 minutes. Laissez-vous porter, à travers les continents, au fil du Nil Bleu, du Colorado ou de l'Amazone, dans un grand retour aux sources. Morad Aït Habbouche poursuit sa découverte de paysages grandioses, de peuples généreux et des grands fleuves du monde.

 

Le Nil Bleu

Partir à la découverte du Nil Bleu, c’est se confronter à une Ethiopie méconnue. Des plaines verdoyantes, des collines et surtout, de l’eau en abondance abreuvant la terre et les cultures. Des deux Nil, il est le plus majestueux… courant sur plus de 1500km, le Nil Bleu prend sa source dans les eaux du Lac Tana, mer intérieure et troisième plus grand lac d'Afrique.

Ici, les animaux sont maîtres en leur royaume : pélicans et hippopotames cohabitent en parfaite harmonie, à la plus grande joie des passionnés qui scrutent sans discontinuer la noblesse du monde animal. Plus bas, à 30km du Lac, ce sont les chutes vertigineuses de Tiss Issat, aussi appelées « eaux fumantes », qui rythment la vie des villageois. Producteurs de roses, guides ou encore équipe de Vétérinaires protégeant les ânes éthiopiens, le Nil Bleu est à lui seul un fleuveressources essentiel au rayonnement et à la vie de ce pays à la démographie galopante.

 

L’Amazone 

Rien n’égale l’Amazone. Fort de ses 6500 km, « l’Anaconda » de l’Amazonie abreuve la terre de neuf pays du continent latino-américain. Deuxième plus long fleuve de la planète après le Nil, l’Amazone est le plus important par le volume d’eau qu’il charrie, par son nombre d’affluents et la largeur qu’il peut atteindre en ses zones de confluence. Découvrir ce fleuve, c’est partir sur les traces de celles et ceux pour qui le quotidien est un combat. Le forêt recouvre plus de 70% du territoire péruvien et offre toutes les ressources nécessaires à l’homme.

Mais le fleuve Amazone, c’est aussi découvrir des lieux sans pareil. Son delta, au Brésil, en est la preuve : l’Ile de Marajo compte 400 000 buffles pour 300 000 êtres humains ! Là, ce sont des plages de sable fin qui côtoient les marécages et la mangrove, zones très prisées des pêcheurs de crabes. De la cime des arbres aux entrailles de la forêt, le fleuve Amazone recèle des secrets précieusement gardés par la vie qui l’habite. Perroquets, singes ou encore mygales, tout le vivant ramène à cette évidence : l’Amazone est maître en son royaume, à la fois terre et mère, hôte et gardien. Une harmonie entre les hommes et la nature.

 

Le Colorado

Raconter l’histoire du fleuve Colorado, c’est d’abord raconter l’histoire de ces hommes et ces femmes qui l’ont découvert, l’ont apprivoisé, mais qui se mobilisent aujourd’hui pour le protéger et en préserver les ressources, primordiales pour tout l’ouest américain. De la source à l’embouchure, le fleuve rouge fédère de nombreux militants. Pêcheurs, biologistes, photographes, ingénieurs, pilotes, tous sont passionnés par ce fleuve mythique qui a façonné le territoire américain. Canyons, lacs, barrages, mais aussi des villes 30 millions de personnes dépendent de l’eau et de l’électricité du fleuve.

Mais aujourd’hui, le Colorado est en péril. Depuis 1998, le fleuve n’atteint plus régulièrement la mer de Cortez. Agriculture gourmande, demande en électricité croissante, neige insuffisante, en bout de course, le fleuve tumultueux, n’est plus qu’un mince filet d’eau, mettant en danger tout un écosystème. Aujourd’hui, les regards sont tournés vers la frontière mexicaine. L’espoir de tous ces hommes et femmes, c’est que demain, le fleuve retrouve peut-être la mer. Un rêve en passe de devenir réalité.

 

Crédit photo © Elle est pas belle la vie !

Commenter cet article