Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 30/07 6h44

L'été, ils retournent au pays : ce 30 juillet sur M6.

Plus de 5 millions d’immigrés vivent en France, et la plupart d’entre eux n’ont qu’une hâte, quand le soleil fait son apparition : passer leurs vacances au pays ! Une grande migration vers le sud, un retour qu’ils préparent durant tout l’hiver. Ils sont plus d’un million chaque été à emprunter les routes qui mènent vers le Portugal, l’Afrique du Nord ou plus au Sud encore. Pour eux, ce sont souvent les seules vacances de l’année, un moment important de retrouvailles avec leur famille, leurs origines, leur terre. Une migration joyeuse et pleine de promesses, mais aussi nostalgique et bien souvent remplie de désillusions.

A découvrir mercredi 30 juillet à 20h50 sur M6, lors du magazine ZONE INTERDITE.

Jerbi est tunisien. Il a une bonne situation, il est patron dans le bâtiment. Sa femme est esthéticienne, ils ont deux enfants, Nelly 18 ans, et Willem, 16 ans. Tous se réjouissent de retrouver la famille de l’autre côté de la Méditerranée… mais ce n’est pas toujours simple pour ces enfants d’immigrés. Willem parle couramment l’arabe, mais cela ne fait pas de lui un Tunisien… même s’il se considère comme tel une fois là-bas. Pour ses copains du village, il reste Français. Difficile pour ces jeunes coincés entre deux drapeaux, deux cultures. Sa soeur Nelly a bien du mal à se plier aux règles de la société maghrébine, en abandonnant shorts et mini-jupes pour des tenues plus adaptées à la mode des jeunes du pays. Nous suivrons Jerbi, sa femme et leurs deux enfants au sein de leur périple en Tunisie.

Rosalie fait chaque année le voyage à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Cette assistante de vie travaille d’arrache-pied toute l’année pour ne pas décevoir les siens pendant son séjour. Elle ne roule pas sur l’or mais là-bas, la seule émigrée de la famille est l’image de la réussite, simplement parce qu’elle travaille en France. Alors, Rosalie a souvent l’impression d’être un porte-monnaie ambulant car elle doit sortir les billets pour tout le monde, et à chaque occasion.

David, 21 ans, fils et petit-fils de Portugais. Lui aussi retourne au pays tous les mois de juillet… depuis qu’il est né. Car comme un quart des Français, un de ses parents est né à l’étranger. En l’occurrence sa mère, décédée quand il était encore enfant. Et comme pour montrer sa loyauté à la culture portugaise héritée de sa maman, David va relever un défi de taille : il organise cet été la fête taurine de Foîos, son village d’origine. Cette fête est une institution qui réunit l’entière population de toute cette région aride. Un sacré gage d’amour pour le jeune homme. Un moyen d’affirmer sa double identité.

Plongée au coeur de familles tiraillées entre deux cultures. Un été entre célébrations, retrouvailles, tendresse, agacement et déchirement.

Commenter cet article