Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 04/07/2014 8H15

Les reportages de L'été papillon en juillet et en août.

Durant tout l’été, Daphné Roulier nous propose de voir ou revoir les meilleurs reportages de la saison du magazine L'effet papillon.. Rendez-vous le samedi en clair à 13H50 du 12 juillet au 30 août.

 

SAMEDI 12 JUILLET

PALESTINE, LE RETOUR DE L’IDOLE de Cyprien d’Haese. Il est né en Lybie, a grandi dans la bande de Gaza, a triomphé à Beyrouth, et vit désormais à Dubaï. En moins de 6 mois, Mohammed Assaf, le gagnant du fameux télé-crochet ARAB IDOL, est devenu le symbole de l’unité entre Palestiniens, le trait d’union entre les différentes factions d’un état divisé, qui peine à exister. Accueilli en héros national dans les Territoires, et notamment à Ramallah, le jeune prodige jouit d’une popularité que tout le monde s’arrache. Le Fatah cherche à le récupérer, et même les islamistes du Hamas lui trouvent aujourd’hui des qualités. Mais pas simple d’être crooner en son pays. (1ère diffusion le 25 janvier 2014)

ISLANDE, LE MAIRE LE PLUS COOL DU MONDE d’Emmanuel Ostian avec François Lescalier. C’est l’histoire d’un homme que rien ne prédestinait à devenir maire et encore moins à administrer Reykjavik, sa capitale. Mais les Islandais qui ont sanctionné leurs dirigeants, suite à la crise de 2008 qui les a laissés sur le carreau, ont élu le comédien musicien punk Jon Gnarr avec 40% des voix. Un mandat après, le clown anarchiste est devenu le maire le plus cool de l’univers, un élu idolâtré qui a redonné le sourire à ses administrés pour le meilleur et pour le rire. Reykjavik retourne bientôt aux urnes, mais ne pourra pas réélire son idole : le Coluche islandais a décidé de se démettre lui-même de ses fonctions. (1ère diffusion le 22 mars 2014)

ARGENTINE, LE MARIAGE GAY D’UN ANCIEN CURÉ d’Ibar Aibar. Il est Argentin, au service de l’Eglise comme le Pape François, mais légèrement plus transgressif ! Alors que le Vatican relançait, du bout de la soutane, le débat sur le célibat des prêtres, un curé de Mendoza, déjà célèbre en Argentine pour avoir posé dans la presse gay en tenue d’Adam, a brisé un tabou, et commis le péché des péchés. Andrés Gioeni a épousé un homme. De quoi lui garantir un aller simple en enfer, et les projecteurs télé du monde entier. (1ère diffusion le 22 mars 2014)

 

SAMEDI 26 JUILLET

LA CHUTE DE LA PRINCESSE de Marc Garmirian. Le prélèvement obligatoire à la mode ouzbek avait, jusqu’à il y a peu, un nom, un prénom, un visage et même un surnom Googoosha. Aînée du despote local, cette diplômée d’Harvard, chanteuse et actrice par caprice mais affairiste par nature, a mis son pays en coupe réglée, devenant au fil des ans, celle par qui les investisseurs devaient passer pour faire des affaires. Gaz, télécom, or, médias, immobilier, banques, restauration, son nom figure sur tous les contrats clés du pays. Aujourd’hui, la fille à papa la plus crainte d’Ouzbékistan n’est plus qu’une princesse en disgrâce, au coeur de plusieurs enquêtes judiciaires, dont une ouverte en France. (1ère diffusion le 18 janvier2014)

JAPON, UN AMI A 40 EUROS DE L’HEURE de Nathalie Gros. Le japon est frappé par le mal du siècle: la solitude. Un comble à l’ère de l’ultraconnexion. Toutes les générations sont touchées sans exception, mais les Nippons, jamais en panne d’idées, ont lancé un service à la demande un peu particulier mais très prisé : la location d’ami à l’heure, à la journée, voire au week-end. On peut ainsi s’offrir un témoin de mariage, une compagne pour du beurre ou un ami pour aller au cinéma. (1ère diffusion le 5 avril 2014)

ITALIE, L’ENFER DES MIGRANTS de Bruno Gex. On a beaucoup parlé de Lampedusa et de son cimetière marin peuplé de migrants clandestins, mais connaissez-vous Melilla, l’une des deux portes de l’Europe, au Nord du Maroc ? Chaque mois, des centaines de candidats à l’exil tentent de franchir son rideau de fer - balisé de barbelés, de caméras, de capteurs et de miradors. Une poignée y arrive, les autres survivent dans les montagnes environnantes, malgré le froid, la maladie et les passages à tabac, en attendant le moment propice pour passer de l’autre côté. (1ère diffusion le 9 novembre 2013)

 

SAMEDI 2 AOUT

CHINE, LE MILLIARDAIRE QUI REVAIT D’UNE FILLE HETERO de Marjolaine Grappe avec Edouard Bonnamour. 100 millions d’euros, c’est la dote qu’offre un magnat chinois de l’immobilier au premier pékin qui saura séduire, et surtout épouser sa fille. Le défi n’est pas mince. La promise a une plastique de papier glacé, un QI de compétition, un tempérament incorruptible, et un amour sans borne pour…sa femme. Depuis 9 ans, Gigi Chao, 32 ans, file le parfait amour, et prime au mariage ou pas, elle n’est pas prête à céder, même si les aspirants millionnaires se bousculent au portillon pour lui conter fleurette. (1ère diffusion le 8 mars 2014)

ETATS-UNIS, LE NOUVEAU BUSINESS DU CANNABIS d’Elvire Berahya- Lazarus. Le 1er janvier 2014 aux Etats-Unis, les fumeurs de joint n’auront plus besoin de s’inventer des maux de tête pour planer en toute légalité dans le Colorado. Le cannabis y sera légal au même titre que l’alcool et le tabac. Une aubaine pour les cannabiculteurs qui rivalisent d’imagination pour vendre leur marijuana sous toutes les formes possible : bonbons, gâteaux, sodas, barres chocolatées, et même pommades. Seulement qui dit légal ne dit pas pour autant inoffensif. (1ère diffusion le 14 décembre 2013)

MAROC, LE BAISER INTERDIT de Jaouhar Nadi. Tout est parti d’un simple baiser entre deux collégiens, immortalisé et posté sur Facebook, à la sortie des cours. Le couple s’embrasse et le Maroc s’embrase. Les tourtereaux passent 3 nuits en prison. La Toile se mobilise, et les appels à s’embrasser en pleine rue et à bouche que veux-tu se multiplient, car au Maroc, s’embrasser dans la rue est un délit, une incitation à la débauche, une atteinte à la pudeur passible de 5 ans de prison. (1ère diffusion le 19 octobre 2013)

 

SAMEDI 9 AOUT

JAPON LE NOUVEAU BEETHOVEN ETAIT UN IMPOSTEUR de Marie Linton et Guillaume Bression. « Beethoven était tellement sourd que toute sa vie, il a cru qu’il faisait de la peinture ». Jusqu’ici, on pensait devoir la meilleure blague sur le génie au regretté François Cavanna. Mais la vie aussi ne manque pas d’humour. Mamoru Samuragochi était un dieu vivant au Japon. Le compositeur sourd, adulé par ses pairs, n’était en réalité pas plus sourd que compositeur, mais un Mozart de l’arnaque. Il est passé aux aveux sous la menace de son nègre et n’est plus désormais que l’escroc le plus connu de l’archipel. (1ère diffusion le 1er mars 2014)

USA COMBATS EN CAGE POUR ENFANTS de Cyprien d’Haese. Le MMA, acronyme de Mélange d’Arts Martiaux, est un sport de combat ultraviolent, sans règle ni code, dans lequel tous les coups sont permis. Après avoir longtemps été interdit il connaît une croissance fulgurante aux Etats-Unis. Aujourd’hui, cette discipline est de plus en plus prisée, y compris par les plus jeunes qui s’amusent à jouer aux gladiateurs devant un parterre d’adultes ravi du spectacle. (1ère diffusion le 15/03/2014)

CHINE, ALAN CHAN, PROF SUPERSTAR de Marjolaine Grappe avec Edouard Bonnamour et Christophe Barreyre.

 

SAMEDI 16 AOUT

ALLEMAGNE, DU RAP AU DJIHAD de Thierry Pasquet. Direction l’Allemagne, sur les traces d’une star du rap qui a troqué la casquette pour le keffieh. Deso Dogg, l’ex gangsta boy berlinois est parti rejoindre un groupe d’extrémistes salafistes en Syrie avant d’être blessé, dans un raid de l’armée syrienne contre ces djihadistes. Depuis, plus de nouvelles, sauf que Deso Dogg est devenu entre-temps, la nouvelle icône islamiste made in Germany. (1ère diffusion le 21 septembre 2013)

JAPON, FEMMES EN SILICONES de Nathalie Gros. Au Japon 61% des nippons célibataires de 18 à 34 ans préfèrent rester seuls que d’être mal accompagnés. L’intimité, le couple, l’engagement sont de plus en plus souvent perçus comme des contraintes. Seulement, qui dit seul ne dit pas forcément abstinent, surtout dans l’archipel, avec une industrie du sexe de pointe. Aujourd’hui donc, plus besoin de chair, de sueurs et de larmes. On s’offre des ersatz humains, hyperréalistes, plastiques parfaites et zéro défaut, sans panne ni migraine, qui se plient à tous nos désirs. (1ère diffusion le 15 mars 2014)

ISRAEL, LA BATAILLE DE L’ESPLANADE DES MOSQUÉES de Hadrien Gosset-Bernheim et Stéphane Amar. Sur l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem, on s’écharpe plus que l’on ne prie. Ce lieu doublement sacré est une poudrière à ciel ouvert qui trouve toujours des volontaires pour y mettre le feu. A la Knesset, le parlement israélien, les pressions se sont multipliées ces derniers temps pour que le gouvernement autorise les Juifs à y prier. Un débat sur la souveraineté pour le moins controversé, qui n’a aucune chance d’aboutir, mais qui a rouvert les hostilités entre les deux communautés et réveillé leurs démons. (1ère diffusion le 15 mars 2014)

 

SAMEDI 23 AOUT

INDE, L’ENNEMI JURE DES GRANDS LABOS PHARMACEUTIQUES de Mandakini Ghalot. En Inde la guerre des médicaments bat son plein. D’un côté, la firme CIPLA, géant mondial du générique et des médicaments low-cost, de l’autre les laboratoires pharmaceutiques qui voient d’un très mauvais oeil que leur homologue indien clone sans autorisation des molécules qu’ils ont mis des années à trouver. Au centre, un homme, le torse bombé, un Dieu vivant pour des millions de patients, le Robin des bois des médocs : Yusuf Hamied. Son credo : non à l’apartheid médical. (1ère diffusion le 12 avril 2014)

COREE DU SUD, LA MODE DES FAUSSES FUNERAILLES de Marie Linton et Guillaume Bression. Comment raccrocher à la vie des gens susceptibles de vouloir en décrocher ? C’est tout le dilemme de la Corée du Sud, qui avec 50 morts par jour en moyenne, est une des Nations les plus déprimées et suicidaires des pays de l’OCDE. Et bien, en leur donnant rendez-vous avec la mort. L’idée est bel et bien morbide, sans doute farfelue, et pourtant, jouer au mort-vivant vous redonnerait sacrément le goût de la vie. (1ère diffusion le 19 octobre 2013)

CENTRE-AFRIQUE, CHASSEURS DE MUSULMANS de Chris Huby et Laurence Geai. Direction la Centre-Afrique où la devise nationale « Unité, dignité, travail » a cédé la place à « Division, atrocités, massacres ». Les forces françaises de l’opération Sangaris ont bien du mal à contenir la soif de sang des miliciens anti-balaka, lancés dans une vendetta sanguinaire contre la minorité musulmane. Les civils sont victimes d’atrocités inimaginables. Comment en est-on arrivé là ? PAPILLON a cherché à comprendre et est parti à la rencontre de ces criminels de guerre. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Et qui se cache derrière eux ? Les images et les propos tenus sont très durs et sont à l’aune de la haine qui ravage ce pays. (1ère diffusion le 22 mars 2014)

 

SAMEDI 30 AOUT

AUTRICHE, CONCHITA LE CHANTEUR QUI DERANGE de Nathalie Gros. Considérée chez nous comme la référence du kitsch, l’Eurovision est l’un des événements les plus suivis dans le monde avec 125 millions de téléspectateurs, et accessoirement une usine à polémiques. Cette année, c’est la candidate autrichienne qui fait débat et échauffe les esprits. Ses détracteurs protestent contre sa désignation d’office mais l’argument ne trompe personne. En réalité, Conchita Wurst est une artiste transgenre, à barbe et strass. Elle a beau ressembler à Kim Kardashian, elle est mal épilée et Wurst, qui signifie «saucisse» en V .0. en a manifestement dans le pantalon. Et ça, ça passe mal. (1ère diffusion le 3 mai 2014)

PAKISTAN, LE DESSIN ANIME ANTI-TALIBANS de Benoit Chaumont avec Ibar Aibar. C’est le phénomène d’animation de la rentrée. 60 pays sont déjà sur les rangs pour en acheter les droits. Trois mois à peine après son apparition sur les écrans pakistanais, « Burka Avenger » est la première super héroïne au pays des Talibans, la première aussi à se battre en burqa de ninja pour l’éducation des filles. Une croisade qui rappelle étrangement celle de la jeune Malala, la militante pakistanaise récompensée par le prix Sakharov, le prix du courage. (1ère diffusion le 26 octobre 2013)

USA, ENFANTS A ECHANGER de Nathalie Gros. « Chéri, j’ai échangé les gosses… ». C’est le genre de phrase que des parents américains d’enfants adoptés peuvent prononcer en quasi impunité. Jusqu’à ce qu’une journaliste américaine dénonce le scandale du marché aux enfants sur internet, on pouvait même passer une petite annonce pour se débarrasser de son bambin comme d’un vulgaire clébard. Chaque année, un quart des enfants adoptés est abandonné. Beaucoup passent de famille d’accueil en famille d’accueil, et d’écueil en écueil. (1ère diffusion le 21 décembre 2013)

 

Crédit photo © Eric Vernazobres - C+.

Commenter cet article