Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 20/08 12h40

Dans les yeux d'Olivier Delacroix : Femmes dans la nuit ce 20 août.

Olivier Delacroix pose un regard atypique sur notre société et sur ceux qui la composent. Avec son sens tout particulier de l’écoute et son intérêt profond pour ceux qu’il rencontre, il va chercher la parole là où les épreuves et les traumatismes de la vie l'ont emprisonnée. Avec tact, gentillesse et délicatesse, il rend la parole plus libre, en évitant tout sensationnalisme et voyeurisme.

Ce 20 août à 23h25 sur France 2, rediffusion d’un numéro de la 3ème saison, «Femmes dans la nuit». Olivier a décidé d'accompagner 5 femmes et de s'immerger dans leur vie et leur travail une fois la nuit tombée. Elles sont de plus en plus nombreuses à travailler pendant que la majorité d’entre nous est sous la couette. Fasciné par la nuit et ses ambiances particulières, Olivier a voulu connaitre les raisons d’un tel choix, comprendre pourquoi elles sont attirées par cette vie décalée. Il va les suivre pendant leurs missions, entre 21h00 et 5h00 du matin, se fondre dans leur quotidien pour voir quelles sont les conséquences du travail de nuit sur leur métabolisme, sur leur famille, ainsi que sur leur vie en société.

▪ Infirmière de nuit aux Urgences de Tarbes, Prisca enchaine 3 nuits de travail d’affilée, sur le pied de guerre de 21h00 à 7h00 du matin. Olivier l’a suivi pendant toute une nuit de garde au milieu de ses collègues et des dizaines de patients qu’elle doit prendre en charge. Malgré ce rythme effréné, Prisca n’a pas l’intention de renoncer à ce mode de vie.

▪ A 66 ans, Annie est grand-mère et pourtant elle passe sa vie au volant de… son 38 tonnes ! Un énorme camion qu’elle conduit seule dans la nuit sur les routes de France pour charger et décharger sans cesse sa marchandise. Pour la première fois de sa vie, Olivier est monté à bord d’un semi remorque pour accompagner Annie dans l’un de ses déplacements. Il a partagé de longs moments avec elle dans sa cabine ou dans les stations services lors de ses pauses. Cette retraitée conduit encore pour améliorer son ordinaire mais aussi par passion pour les camions. Une passion qui exige des sacrifices car chaque départ en mission implique de laisser sa famille derrière soi.

▪ Angélique, 28 ans, est un oiseau de nuit… Lorsque la nuit tombe, elle enfile ses habits de danseuse et de strip-teaseuse et va de cabarets en boites de nuit jusque chez des particuliers. Pour elle, travailler tout en fréquentant ce monde de la nuit et de la fête est grisant, mais il peut aussi être risqué. Elle redoute parfois ces shows où elle se produit chez des inconnus…sans vraiment savoir comment cela peut tourner.

▪ Agent de sécurité à la RATP, Vanessa arpente métro, tramway et bus pour traquer les resquilleurs et les incivilités. Le climat est souvent tendu ... pour tenir, il faut être fort physiquement mais aussi psychologiquement. Dans ce « métier d'hommes » à risques, Vanessa apporte une sensibilité différente.

▪ Monique est agent de sécurité maitre-chien. Toute seule avec son chien, elle est chargée de surveiller un immense centre de tri de déchets et un entrepôt de la SNCF. Des missions dangereuses car ces sites sont devenus la cible des voleurs de métaux précieux. Lorsque Monique rentre du travail au petit matin, elle doit s’occuper de ses enfants.

Crédit photo © Nathalie Guyon - FTV.

Commenter cet article

deroose 05/08/2014 14:58

Jadore cet homme journaliste,si près de nous et de notre vie pas tracée !J'aimerais tant le rencontrer; pour moi , c'est un frère . présent