Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 12/08 8h00

La première de Léa Salamé dans On n'est pas couché, le 30 août.

Samedi 30 août en deuxième partie de soirée sur France 2. Neuvième saison pour On n'est pas couché avec Laurent Ruquier, entouré d’un nouveau duo : Léa Salamé et Aymeric Caron.

J’étais très bien à i>Télé, souligne Léa Salamé qui ajoute qu'elle animait un débat de 45 minutes tous les soirs et Ça se dispute tous les week-ends. "J’aimais cela. Mais une proposition comme celle de Laurent Ruquier ne s’offre à vous qu’une seule fois et ne se refuse pas ! J’ai donc hésité mais, assez vite, la décision d’accepter s’est imposée à moi".

Sa durée est ce qui lui plaît. "C’est la seule émission de trois heures sur les chaînes hertziennes où l’on peut discuter cinquante minutes d’affilée avec le même invité. Cela ne se fait plus de nos jours. Les invités ont ainsi le temps de développer leurs idées. C’est un luxe que j’apprécie ! J’aime également le concept de cette émission avec Laurent Ruquier en hôte face à deux chroniqueurs qui mettent du sel et du poivre pour animer le débat et les propos de l’invité".

La journaliste ne se définit pas comme étant de droite ou de gauche. "Cette grille de lecture gauche/droite n’est plus pertinente et ne l’était déjà plus lors du match Caron-Polony. Je ne pense pas qu’ils aient réfléchi à dédroitiser le poste. Natacha Polony n’est pas de droite ! Pour preuve, dans son livre elle commence en disant « Je suis une réactionnaire de gauche ». Je pense que la production a juste eu envie d’une journaliste, donc d’une personne non politisée".

Crédit photo © Nathalie Guyon - FTV.

Retour à la page d'accueil.

S'abonner au blog (réception d'un mail dès la parution sur le blog des principaux articles ; désinscription en un seul clic).

S'abonner au compte Twitter du blog.

Commenter cet article