Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 29/09/2014 14H35

Après un relativement bon accueil de la saison 1 (qui a rassemblé 5 % de part d'audience sur les 15-24 ans ; 1,6 million de vidéos vues tous supports confondus par ailleurs), Cam Clash revient ce mardi sur France 4 à 20h45.

De nouveau, ce programme teste des situations du quotidien en caméras cachées, s’attaque aux clichés et ouvre le débat sur les incivilités et les discriminations qui nous concernent tous.

Cam clash de retour ce mardi sur France 4 : extrait.

Tout commence par les histoires vraies des témoins de Cam Clash. Tous ont été victimes de situations discriminantes et racontent leur expérience à Baptiste Etchegaray. Puis reproduction avec des complices de la situation qu’ils ont vécue. Face au clash, qui va réagir, s’insurger ? Qui va détourner le regard, rester indifférent ?

A chaque émission, deux sujets inspirés d’histoires vraies, deux situations conflictuelles dont vous auriez pu être témoin.

Parmi les thèmes abordés cette saison : le bizutage, le tabagisme dans les lieux publics, le harcèlement au travail, la discrimination à l’embauche, l’abus de faiblesse sur personnes âgées, le handicap, etc.

Les caméras cachées de Cam Clash s’immiscent au coin de la rue pour pointer et dénoncer les idées reçues et poser un autre regard sur la société. L’émission se poursuit sur les réseaux sociaux : Et vous que pensez- vous de ces situations ? Vous pouvez réagir, donner votre avis avec #CAMCLASH

Extrait via francetvinfo (les comédiens sont la femme en jupe et les deux mecs qui l'importunent) :

Produit par : Jérôme Caza et Antoine Piwnik

Crédit photo © 2P2L

Retour à la page d'accueil

S'abonner au compte Twitter du blog.

Commenter cet article

CAROLE 30/09/2014 21:37

La société devient de plus en plus juge. Où est le temps des shorst et des mini jupes des années 80, même dans le métro c était encore possible de s habiller librement sans pour autant se faire traiter de pute. certains évidemment étaient maîtres dans l art de vous mettre mal à l aise en lançant des regards obliques ou s essayant à la drague mais pas aussi agressivement que maintenant. je pense aussi que les filles répondaient avec plus de cynisme ou les ignoraient et ils étaient blessés dans leur amour propre et leur fierté de mâle en prenait un sacré coup.Le corps est de nos jours la seule "chose" qui nous appartient et il ne faut jamais céder et se laisser se l approprier par la sphère publique ou quiconque sans notre assentiment. De plus le jeunes hommes n ont pas le cran de s attaquer seuls aux femmes et ils faut qu ils fonctionnent à plusieurs et souvent en "meute", quel courage ...
Les mères sont souvent responsables de l éducation de leurs fils et bien souvent ils ont plus de droit que leurs soeurs, les pères étant souvent absents dans l éducation, ils délèguent l autorité au fils. Il y a de l espoir car ds votre émission des hommes "des vrais" interviennent en faveur des filles. Bravo pour votre émission

Anonyme 30/09/2014 21:16

On est pas bien loin des polices musulmanes de Racca (Raqqa).
Encore une bonne position pour augmenter les voix du FN.
Si ils veulent vivre comme chez eux, le plus simple c'est qu'ils retournent
chez eux.