Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 30/09 6h39

Marianne est la patronne d’une petite entreprise dans le sud de la France. Veuve et fâchée avec sa fille qu’elle ne voit plus depuis quinze ans, elle ne compte pas ses heures au boulot et vit dans un désert affectif total. Jusqu’au jour où Charlotte, sa fille, l’appelle pour lui annoncer qu’elle est grand-mère…

Ce mardi en première partie de soiré,e France 3 propose une comédie familiale de COLINE SERREAU & SAMUEL TASINAJE. Premier téléfilm pour la cinéaste qui a par ailleurs écrit le scénario et les dialogues.

Avec Isabelle NANTY (Marianne), Valentin BELLEGARDE-CHAPPE (Nicolas), Alexandre MEDVEDEV (Ivan), Christian BOUILLETTE (Le Père Mignard), Juliette MEYNIAC (Géraldine), Diego BORDONARO (Armand). Et avec la participation de Sarah BIASINI (Charlotte).

Couleur locale, avec Isabelle Nanty : 1er téléfilm de Coline Serreau.

"« Couleur locale » est une fable politique sur le ton de la pure comédie. A travers la naissance et l’évolution d’une histoire d’amour entre deux êtres que tout sépare, on suit l’évolution d’un personnage, mais aussi d’une population et au fond d’une société, qui réclament une vision autre que celle exclusive de la course au profit, pour le soin de sa jeunesse.

Or, on découvre que la réalisation de l’objectif, somme toute assez simple, de passer toutes les cantines d’une ville en produits bios, apporte de nombreuses et inattendues satisfactions sociétales, non seulement pour la santé des enfants, mais aussi pour résoudre une partie de la question du chômage de masse.

Avec humour et légèreté, « Couleur locale » ausculte les ostracismes et les peurs d’un personnage emblématique de toute une frange de la population dont nous nous gardons bien de mépriser les peurs et les angoisses, mais que nous voudrions amener à adhérer au changement radical de vie et de philosophie que va vivre devant eux le personnage principal de ce film : une femme confrontée, à l’occasion d’un bouleversement personnel et familial, à un être différent d’elle, qu’elle est programmée pour rejeter et qu’elle finit par aimer.

En rencontrant malgré elle son petit-fils d’origine africaine, Marianne Riblon va découvrir qu’elle vit dans un monde reclus et pétri de principes invivables. Au contact de Nicolas, Marianne va se transformer et au contact de sa grand-mère, Nicolas va mieux comprendre et moins juger les souffrances d’une famille, la sienne.

Mettre en scène cette histoire, c’est s’attacher à montrer comment progressivement la lumière éclaire un personnage blessé, au coeur éteint et dont tous les espoirs sentimentaux s’étaient évanouis. C’est aussi l’histoire d’une lutte contre une maladie qui fait naître un amour solide et immense entre un petit-fils et sa grand-mère et qui réconcilie une mère et sa fille.

Une comédie c’est souvent un regard rieur et distant sur une tragédie. Dans « Couleur locale » on rira de bon coeur de ces personnages qui se démènent pour garder un peu de contrôle sur leur espace vital, tout en découvrant que l’art de vivre c’est aussi accepter qu’on a besoin d’autres".

Coline Serreau et Samuel Tasinaje

Crédit photo © Neutra Production.

Commenter cet article