Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/09 7h17

Dossier du Parisien consacré à l'émission Alcootest sur France 4.

L'émission de télé qui dérange, titre le quotidien national Le Parisien à propos d'Alcootest prochainement diffusé sur France 4.

Au vu du premier épisode, lit-on, "l'aspect pédagogique du programme est très rassurant. Il n'empêche, si sérieuses que soient les expériences menées sur 60 volontaires de 18 à 30 ans pour tester les effets de l'alcool sur leur mémoire, leur rapidité intellectuelle, l'idée même que l'on fasse boire des jeunes quasiment devant des caméras peut choquer".

Inspiré d’un programme norvégien, Alcootest est pour rappel un magazine qui associe reportages et expériences. Le programme s’appuie sur l’expertise et le contrôle d’un addictologue, le docteur Philippe Batel.

Les reportages nous emmènent dans le quotidien des jeunes. Nous les suivons lors de fêtes, de week-ends. C’est une manière de mieux comprendre leurs habitudes de consommation et de les mettre face à leurs excès. Ils découvriront les images de la veille. Ce sera alors l'occasion de recueillir leurs témoignages de lendemains de fête. S’ensuivra la partie expérimentale, avec pour intention de tester les jeunes face à l’alcool, dans un cadre sécurisé et sous contrôle médicale. L’objectif est de s’appuyer sur de vraies re - cherches scientifiques, les participants buvant de l’alcool afin de tester leurs réactions physiques, émotionnelles, rationnelles et relationnelles.

Proposé au cours des prochaines semaines sur France 4, ce programme au format 5 x 45’  (Réservoir Prod / France 4) est présenté par Olivier Delacroix.

Ce dernier dit que l’ambition de ce magazine est detrouver une façon à la fois sérieuse et ludique, accrocheuse, sans être complaisante, de s’adresser aux jeunes. "Le but est de les informer sur les effets de l’alcool et les mettre en garde contre ses méfaits".

Ce qui a séduit Olivier Delacroix dans ce projet : Sa franchise, son sérieux et sa pertinence. Il croit qu’il est temps de regarder les choses en face. "Ce dispositif inédit présente tous les gages qu’on attend d’un programme diffusé sur une chaîne de service public, sans tomber dans l’écueil des discours moralisateurs, que ce soit en matière de vitesse au volant ou de consommation de drogues. Alcootest fait le pari de les intéresser, de les sensibiliser. On n’est pas là pour leur dire que ce n’est pas bien de boire. Mais pour leur expliquer ce qui se passe quand on boit, même peu. Et quelles en sont les conséquences, à court et à long termes".

Crédit photo © Nathalie Guyon - FTV.

Commenter cet article

Bulteau 26/09/2014 11:42

J'ai fait une expérience très poussée dans l'addition à l'alcool et décidé d'y mettre fin avec succès. J'ai appris beaucoup sur cette addiction, des choses qu'ignore le Grand public. J'aimerais témoigner.