Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 09/09/2014 8H10

2 milliards de vues YouTube pour le chanteur coréen Psy, 4.5 millions d'abonnés sur le compte Twitter du pape, 83 millions de fans de Coca-Cola sur Facebook... Les compteurs des réseaux sociaux sont devenus le Graal des artistes, des hommes politiques et des marques.

Ces chiffres n'ont rien d'anecdotique. Dans le show business, pour les marques, les entreprises ou les hommes politiques, ils sont synonymes de popularité, d'influence et de ventes.

Mais quel crédit accorder à ces nouveaux baromètres de la notoriété ? Peut-on les falsifier pour manipuler l'opinion, le public, les électeurs, ou les consommateurs ?

Pour mener une enquête dont la diffusion est prévue jeudi 25 septembre sur France 2, lors du magazine Envoyé spécial, les auteurs du reportage ont fabriqué de toutes pièces un groupe de musique, et ont tenté de lancer leur carrière sur les réseaux sociaux. Et il n'y a rien de plus simple que de truquer les compteurs sur le net...

De la banlieue parisienne, ce reportage nous emmène jusqu'à Dacca, la capitale du Bangladesh, pour explorer ces business de la notoriété virtuelle où fans, followers ou vues peuvent s'acheter pour une poignée d'euros. Les suspicions de triche sur les réseaux sociaux n'épargnent personne. Ni les stars de la musique comme Lady Gaga, ni les hommes politiques, avides d'afficher leur notoriété pour asseoir leur pouvoir.

Même les blogs sont devenus l'objet de toutes sortes de manipulations. Certaines marques de prêt à porter les utilisent pour abuser le consommateur. Certaines entreprises ou acteurs politiques, eux, s'en servent pour déstabiliser ou diffamer leurs adversaires.

Manipulations sur les réseaux sociaux : enquête dans Envoyé spécial.

Commenter cet article