Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 18/09/2014 8H

Si vous êtes habitué, côté séries policières françaises, à Section de recherches, Alice Nevers ou RIS Police scientifique, le dépaysement est garanti ! La fiction P'tit Quinquin, réalisée par Bruno Dumont est programmée ce soir puis jeudi prochain sur Arte.

Une mini-série de 4×52 minutes dont l’action se déroule sur la Côte d’Opale. Une enquête policière extravagante, improbable et burlesque autour d’étranges crimes aux abords d’un village côtier du Boulonnais en proie au mal, et d’une bande de jeunes crapules menée par P’tit Quinquin et Eve, son amoureuse.

Scénario, dialogues, réalisation : Bruno Dumont. Avec : Alane Delhaye, Lucy Caron, Bernard Pruvost, Philippe Jore, Corentin Carpentier, Julien Bodard, Baptiste anquez, Lisa Hartman, Frédéric Castagno, Stéphane Boutillier, Philippe Peuvion, Céline Sauvage, Jason Cirot, Cindy Louguet, Camille Cordonnier.

Ne loupez pas la série P'tit Quinquin ce jeudi sur Arte (Teaser vidéo).

Le début : La stupéfaction est totale dans un petit village du Boulonnais où d’habitude il ne se passe rien : un corps de femme sans tête est retrouvé découpé en morceaux dans une vache. Le Commandant Van der Weyden et son adjoint Carpentier commencent leur enquête tandis que p ’tit Quinquin et son amoureuse Eve mettent le bazar dans le village

P'tit Quinquin
est une comédie policière,
pantalonnade, grotesque, burlesque,
d’un drame – une suite inexpliquée de
meurtres – ancrée dans une région et
son terroir, le Boulonnais, terre agricole
et maritime du bord de Manche.

Tournée dans un petit village de pêcheurs
cerné de champs immenses, la série est
entièrement interprétée par ses habitants,
gens du cru au parler populaire et accent
du pays, le cht’i.

Un casting décalé qui
met à mal le genre tout en utilisant ses
codes. Ils jouent ainsi les personnages
d’une fiction dont l’extravagance des
héros ruera dans les us et coutumes
du standard de la série policière.

Policiers improbables, pourtant tout à
l’œuvre et au dévouement sincère d’une
enquête macabre, complexe, mystique ;
enfants canailles portés à des sentiments
d’adultes ; adultes dévoyés, véreux...
tous, naufragés d’une société française
en délitement, mais tous emportés et
soufflés par la poésie, l’humour, la farce
qui, indéfectiblement, les illuminent.

Bruno Dumont

Commenter cet article