Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 02/10/2014 9H10

Un soir à la Tour Eiffel est présenté par Alessandra Sublet depuis hier, mercredi 1er octobre à 22h40 sur France 2. Rédacteur en chef, Alexis Trégarot. Produit par Troisième Oeil.

Malgré une belle promo (dont C à vous hier), le résultat d'audience est très moyen. Aucun effet curiosité :

 

 

Dans ce lieu spectaculaire, Alessandra Sublet invite des personnalités (Kad Merad et Conchita Wurst par exemple hier) à partager une soirée pleine de surprises et de découvertes. Dans un plateau-écrin, mais avec du public, elle reçoit l'invité principal autour duquel gravitent des anonymes ou des personnalités ayant un lien direct avec lui. Une passion, un projet, un souvenir… quelque chose de commun avec l'hôte.

Alessandra Sublet : "En tant que provinciale, la tour Eiffel m’a toujours fait rêver. Il n’y a bien que les Parisiens pour ne pas aller la visiter ! Tout le reste du monde est fasciné par ce monument et par la vue qu’on en a sur Paris. Du haut du premier étage, où nous serons installés, juste en dessous du fameux restaurant Le Jules Verne, notre regard plongera sur le pont de l’Alma et la Seine, le Trocadéro et, plus loin, le Grand Palais, etc. C’est un panorama à vous couper le souffle. Ce fut un peu compliqué à mettre en place puisque que nous avons presque mis un an à « tricoter » ce projet avec mon coproducteur et complice Pierre-Antoine Capton (producteur – 3e Œil Productions). Techniquement et logistiquement, monter un plateau télé sur la tour Eiffel a été un gros barnum. Mais j’avais envie d’avoir un décor aussi original que celui de C à vous. C’est un lieu unique et, je l’espère, l’émission le sera aussi."

Une faible audience pour Un soir à la Tour Eiffel, avec Alessandra Sublet.

Via France 2 :


Certains happenings seront à la carte, inspirés de la personnalité et de son parcours... En revanche d'autres séquences reviendront chaque semaine :
- Un portrait d'une dizaine de minutes réalisé à partir d'archives et de témoignages, signé Michel Royer.
- La séquence "Fashion Police" dans laquelle l'invité donnera son avis sur l'actualité et l'air du temps.
- Un portrait digital, pastille humoristique montrant comment l'invité existe sur la toile.
-Une personnalité mystère, qui a joué un rôle important dans la vie de l'invitée, sera dissimulée dans le public et révélée en fin d'émission !

Deux "guest" interviendront également, tels des chroniqueurs de luxe : le premier pour faire la promo de l'invité à sa place, le second pour lui faire une déclaration d'amour... Par la suite, l'invité principal sera rejoint par plusieurs invités reflètant ses passions, ses goûts et ses envies.
D'autres séquences seront tournées hors du plateau principal, aux abords ou à l'intérieur même de la Tour Eiffel, pour profiter au mieux de ce lieu exceptionnel.

Commenter cet article

Marie 16/10/2014 11:12

très belle émission présentée par la belle Alexandra , nature , spontanée , agréable à écouter , avec de bons invités ...
merci pour ce bon moment !!!!

Loic 09/10/2014 00:03

Une émission sans grand intérêt pour un budget certainement énorme.

Nicolas 02/10/2014 19:25

Très belle émission !! je regarderai les prochaines !! :)

GABRIEL 29 02/10/2014 13:51

le lieu est magique l'émission beaucoup moins "tout le monde est beau tout le monde est gentil c'est du Drucker tout aussi mièvre ,attristant cet apologie des peoples fera encore pleurer dans les chaumières populaires, Une fois suffit.

maguy 02/10/2014 12:56

Dommage que ce soit si tard. Alexandra y est spontanée, drôle, toujours aussi jolie et proche de ses invités. Longue vie à cette émission!

m 02/10/2014 11:40

j'ai regardé la première demi-heure, lieu magique pour une émission, mais diffusée trop tard !

Luigi 01/10/2014 09:57

Et on ne sait donc pas qui est le 1er invité de l'émission ce soir ?

Luigi 01/10/2014 10:05

Merci beaucoup. :-) J'espère que nous aurons droit à de belles surprises. Certains Belges voilent là une adaptation du concept "69 Minutes sans chichis".

leblogtvnews.com 01/10/2014 10:02

Plus Le Parisien sous la main, mais de mémoire ce journal indiquait Kad Mérad.