Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 29/10 9h07

Très gros échec d'audience hier, mardi 28 octobre en première partie de soirée, pour France 3 : Ceux de 14, l’adaptation du roman autobiographique de Maurice Genevoix.

Une fiction-événement de 6 x 52 min réalisée par Olivier Schatzky, dont l’interprétation de Théo Frilet – qui incarne l’écrivain – a été récompensée par le prix du meilleur espoir masculin au dernier Festival du film de télévision de Luchon.

Le public a boudé, et pas qu'un peu, ce programme : Moins d'1.2 million de téléspectateurs en moyenne pour les deux épisodes ! Naufrage.

 

Audience : très gros échec pour la série Ceux de 14, sur France 3.

En 1914, Maurice Genevoix est un jeune normalien séduisant et brillant. La mobilisation le jette soudain, avec toute sa génération, dans un "monde prodigieux", celui de la guerre. Ballotté par cette terrible tempête de l'Histoire, il se retrouve, au bout d'un parcours tumultueux, souvent cocasse et toujours émouvant, cloué avec ses hommes au pied du piton des Éparges. Il sentira, après l'exaltation des débuts et la fraternité des combats, se lever le sentiment amer de l'absurdité du conflit.

Episode 1, ALLONS ENFANTS : Août 1914. La campagne est verte, les soldats bleus, les pantalons garance. Les armées sont en mouvement. La guerre est jeune, comme les hommes. « On y est ! », lancent, ravis, nos deux lieutenants, Porchon et Genevoix. Oui, ils sont contents d'y être ; oui, quand on est jeunes et qu'on a 20 ans dans la France de 1914, on est contents d'y être !

Réalisé par Olivier Schatzky. Scénario : Didier Dolna, Olivier Schatzky. Conseiller historique : Jean-Pierre Verney.

Avec Théo Frilet (Maurice Genevoix), Satya Dusaugey (Martin), Alexandre Carrière (Biloray), Johan Libéreau (Pannechon), Michaël Abiteboul (Souesmes), Côme Levin (Quelo), Romain Vissol (Vasseur), Manuel Le Lièvre (Percepied), Félicien Juttner (Porchon), Benoît Tachoires (Cerfeuil), Anto Mela (Caletta), Jean-Pierre Lorit (Rives), Marie-Ange Casta (Yvonne), Michaël Cohen (Dast), Patrick Préjean (Colonel Deladerrière), Jean-Philippe Laffont (Tchadek), Patrick Raynal (Le général).

Crédit photo © Jean-Claude Roca - FTV - Native Productions.

Commenter cet article

kDr 04/11/2014 22:45

Rien d'étonnant à cela, c'est plutôt l'inverse qui m'aurait étonné. A l'heure où les secrets story & autres Nabila (j'en passe et des meilleures) trônent et s'enorgueillissent de leur ignorance, comment pourrait-il en être autrement? Particulièrement quand les gens un peu plus intéressés désertent le petit écran et qui pourraient les en blâmer ? Si je n'avais pas le réflexe de regarder le programme tv, à tout hasard, au cas où, je serai probablement passé à côté... par contre, peut-être aura-t-il une seconde chance avec d'autres supports, voir aucun support (Pluzz, Dl). Triste réalité, peut-être faudrait-il "recérébrer" une (grande ?) partie de la population avant d'envisager des lendemains qui chantent... je dis ça, je dis rien
]==================================> je sors [ ]

Alan 20/11/2014 18:44

Non, ne sors pas, tu as tout à fait raison, hélas...

sandie 04/11/2014 22:34

magnifique série, qui retrace cette abominable guerre et l'horreur qu'elle représente, un hommage a tous ses hommes qui se sont battus pour leur pays ,merci pour mon grand père et tous ses frères d'armes .

hd55 04/11/2014 22:12

Ceux de 14 le livre est sans conteste un des meilleurs ouvrage sur la grande guerre. ce feuilleton en reprend vaguement l'histoire en y ajoutant tous les clichés et images d’Épinal sur ce conflit. D'une œuvre majeur le réalisateur en fait un feuilleton pathétique, ne respectant pas le cadre espace temps du livre revisitant l'histoire avec une vue typiquement "sociale" du 21 siècle. Les détails de décors sont négligés comme les coiffures ou des détails de tenue, les noms meusiens sont déformés. En conclusion il faut lire le livre et oublier ce film.

kDr 05/11/2014 19:03

Hier, je supputait sur le programme, aujourd'hui, j'ai tout vu...trop bidon (dans les moments de bataille, on voit même les pétards à mèche exploser!), C'est bâclé, je leur prêtais de bonnes intentions, mais je ne sais quoi dire sur cette triste production, quel gâchis...

Ploum 04/11/2014 23:53

@hd55
Complètement d'accord avec vous. Le chef d'oeuvre de Genevoix est ici dénaturé, presque...sali.
Je suis outrée par ce mauvais feuilleton. C'est une insulte à Maurice genevoix, et à l'immense témoignage qu'il nous a laissé en écrivant ce monument ; "Ceux de 14". Je ne manque jamais une occasion de l'offrir.

kDr 04/11/2014 22:50

Ben oui, les moyens et le fait d'essayer, malgré tout, d'attirer le chaland. Ils se disent probablement qu'en respectant l’œuvre l'initiale ce serait du 0,5% de part de marché, comment savoir ? je pense qu'un film aurait peut-être été de meilleur aloi, plus fidèle et aurait eut plus de moyens, un peu à la "Conan". Je ne sais pas.

Jacques 04/11/2014 13:18

Dommage pour l'audience...mais cela n'enlève rien à la qualité de la série.
Il s'agit d'une belle réalisation qui mérite largement d'être regardée.

yves 30/10/2014 15:23

le taux d' audience, dans certains cas ne sont pas liées de la qualité de l'oeuvre présentée, mais reflète plutôt le niveau de culture des auditeurs.

Alan 20/11/2014 18:44

Tout à fait d'accord !

charles 08/10/2014 11:14

Connaissant le roman de Genevoix, j'ai hâte de voir ce que cela va donner à l'écran ! :)