Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 14/11/2014 9H15

Banlieusards, 40 ans à Chanteloup-les-Vignes : document inédit.

Au départ un petit village agricole dans l’Ouest parisien. Et puis en 1973, l’Etat impose la construction de la cité de la Noé sur les champs aux alentours, une ville nouvelle de 8000 habitants.

Devenue cette petite ville française, presque comme les autres, Chanteloup-les Vignes, sera pendant 40 ans la banlieue la plus filmée de la région parisienne. Les médias et particulièrement l’information télévisée vont à chaque évènement amplifier la réalité pour en faire des sujets de débats politiques nationaux et pour en faire le symbole des problèmes de banlieue. C’est aussi là où s’est tourné « La Haine » de Mathieu Kassowitz en 1995.

Dix mille habitants, d’origines diverses et de condition modeste vont se retrouver réunis sur un territoire isolé, autant par les hasards de la vie et de l’Histoire que par les intentions utopiques des urbanistes des années 70. Quatre décennies de rêves, d’épreuves, de galères et de tensions en tous genres, qui grâce à l’engagement des élus locaux, la solidarité des habitants et le travail associatif, ont donné naissance à une commune française, vivante et attachante, avec ses événements, ses figures et ses projets, pouvant être considérée aujourd’hui comme un exemple du « vivre ensemble ».

C’est l’histoire mouvementée, positive et vraie, des habitants de Chanteloup qui vous est racontée ce vendredi à 23h20 sur France 3, menée par Juan Massenya qui y a vécu une grande partie de sa jeunesse. Une banlieue dont l’histoire est devenue au fil des ans l’illustration de l’évolution de la société française dans ces zones périurbaines.

Second epartie vendreid porchain vers 231h5.

Un film de Michel Royer et Juan Massenya. Une production Un monde meilleur et Artline Film.

Crédit photo © Un monde meilleur - Artline.

Commenter cet article

charles 14/11/2014 13:10

Plus de 25 ans à assurer, en temps que " chef de train banlieue, les train de Paris - Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie via Conflans qui passent par la pétaudière de Chanteloup _ haut-lieu de la délinquance en,RP _ où ma sœur travaillait en temps qu'assistance sociale pour la Croix Rouge, autant dire que ce doc va m'intéresser ! :D