Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 05/11 9h03

CASH INVESTIGATION, magazine d’enquête de France 2 revenait à l’antenne une deuxième fois cette saison. le mardi 4 novembre 2014 à 20h45, avec Elise Lucet.

Les Secrets inavouables de nos téléphones étaient au coeur de ce numéro qui devrait beaucoup faire parler...

Et l'audience est très bonne :

 

Pendant un an, Martin Boudot a enquêté sur les conditions de fabrication de cet appareil et ce qu’il a découvert est édifiant. "Voici un produit de grande consommation dont il se vend 1,8 milliard d’exemplaires par an dans le monde, soit 57 téléphones portables achetés par seconde. Un produit qui a permis à une société comme Apple d’obtenir des marges de plus de 50 % sur la vente de certains de ses modèles et d’être à ce jour la marque la plus cotée au monde et à une autre, Samsung, de dégager un chiffre d’affaires de 157 milliards d’euros, soit l’équivalent des PIB réunis du Luxembourg, de la Croatie et du Paraguay. À Cash investigation, nous trouvions intéressant de comprendre comment sont fabriqués ces téléphones portables qui rapportent tant à ces grands empires économiques et dont les consommateurs ne peuvent plus ou presque plus se passer. Sachez, par exemple, qu’un Français consulte en moyenne 150 fois par jour son téléphone portable".

Nous avons parcouru le monde pour savoir qui était à l’autre bout de la ligne, faisant halte en Chine ou encore en République démocratique du Congo, déclare Martin Boudot. Un confrère chinois a ainsi réussi à se faire embaucher dans une usine fabriquant des écrans. En caméra cachée, il nous dévoile les conditions de travail des salariés dont près de la moitié a moins de 16 ans, voire ne dépasse pas l’âge de 12 ou 13 ans. Ces enfants devraient être scolarisés et se retrouvent à travailler treize heures par jour, quand ce n’est pas la nuit, pour cent-soixante euros par mois, avec en tout et pour tout deux jours de congés par an ! "Et ce sous-traitant, car rares sont les marques à posséder des usines en leur nom propre, est l’un des plus importants dans l’industrie de la téléphonie mobile. Face à ce constat, aux différents manquements que nous avons constaté et aux bons de commandes récupérés, nous sommes remontés jusqu’aux décideurs, à ces grandes marques qui font appel à cette société chinoise, pour leur demander des comptes comme nous le faisons à chaque fois dans Cash investigation. Résumé ainsi cela peut paraître simple, mais ce sont quelque trois cents sous-traitants qui interviennent dans la fabrication d’un téléphone portable… Dans le cas présent, l’une des ces grandes marques a accepté de nous rencontrer et je laisse aux téléspectateurs et aux internautes le loisir de découvrir ses réactions et ses réponses".

Cash investigation : une belle audience pour une enquête édifiante.

Pour fonctionner, nos téléphones portables ont besoin d’un petit composant, un condensateur fait en tantale, rappelle Martin Boudot. "Un minerai qui stocke le mieux l’énergie et qui permet de conserver nos données personnelles lorsque notre téléphone, à court de batteries, s’éteint. Or la grande majorité de ce minerai provient de République démocratique du Congo. Deuxième pays le plus grand d’Afrique, la RDC est aussi le deuxième pays le plus pauvre au monde. Un état par ailleurs en proie depuis une vingtaine d'années à un conflit opposant l’armée régulière congolaise aux rebelles. La téléphonie mobile étant le plus gros consommateur de tantale au monde, nous avons souhaité rencontrer ceux qui extraient chaque jour ce minerai et nous avons été sidérés par leurs conditions de travail. Ils sont en moyenne cinq mineurs à mourir par mois dans une indifférence totale. Pas un média pour relayer l’information ou pour s’émouvoir de leur sort. Tous vont travailler la peur au ventre sachant pertinemment qu’ils n’ont pas d’autres choix que celui-là. Pour avoir été témoin, avec l’équipe, d’un éboulement dans une mine, je me mets facilement à leur place. Sans oublier qu’une partie de ces mines est détenue par les rebelles. Leur acheter du tantale revient à les financer, à leur permettre de s’armer et de poursuivre les combats. Sur place, on a pris conscience que des hommes mouraient régulièrement pour permettre à d’autres d’utiliser leur téléphone portable et que, sans le savoir, nombreux étaient les usagers à financer une guerre. On a réussi à remonter jusqu'à des acheteurs qui se cachent derrière des sociétés écrans installés dans des paradis fiscaux et qui sont impliqués dans ces minerais de sang. Après sept mois d'enquête, on a même pu mettre en cause l'une des grandes marques de la téléphonie mobile dans ce « financement »... Pour faire cesser ces minerais de sang, le gouvernement américain a voté une loi contraignant les multinationales de Wall Street à préciser si elles travaillent ou non avec des sous-traitants liés à ce trafic. En Europe, malheureusement et bien que la volonté de Bruxelles soit la même, la loi votée est fondée sur le volontariat. Ici, de l’autre côté de l’Atlantique, nulle obligation de fournir de telles informations. Évoquer cela, demander des comptes à la commission européenne en a mécontenté plus d'un. On a même reçu des courriers nous enjoignant de ne pas diffuser certaines séquences de l'émission. Ce que nous ne ferons pas."

Cash investigation : une belle audience pour une enquête édifiante.

Crédit photos © Premières Lignes

Commenter cet article

Salomon Chéops 16/12/2014 19:31

Si vous souhaitez en savoir plus, visitez la page de mon site
http://lesyeuxbandes.e-monsite.com/videos/do/tag/cash-investigation/
Bonne lecture
S.C

Anonyme 09/11/2014 17:29

j'ai regardé et je suis vraiment choquée que personne ne cherche à défendre les enfants les mineurs qui meurent...

Bruno 06/11/2014 11:37

FAIRPHONE est la marque citée dans l'emission comme étant le plus responsable des téléphones cellulaire.
Voilà un article qui l'a testé.
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/18/on-a-teste-le-fairphone-le-premier-telephone-equitable_4505506_4408996.html

charlotte 06/11/2014 13:23

je n'ai pas pu voir l'émission entière... je me renseignais sur cette marque je voulais être sur.. merci de votre réponse ... .

charlotte 06/11/2014 11:05

quel portable acheter qui à aucun lien avec les mines... ??

wali 06/11/2014 09:51

Thanks. Faudra -il denoncer aussi la complicite europeenne. L'Union doit aussi se rangere du cote des victimes comme les americains. Au dela du 'gain' nous devons humaniser a l'instar de l a lutte contre l'esclavage il deux siecles, contre l'Apertheid sud Africaine hier et demain contre l'occupation isrlaelite. la RDC doit partager ave tous mais donnez-lui la paix. Merci surtout a vous.

Anliz 05/11/2014 23:34

Face à ces géants, qu'une seule pression possible, celle du groupe... de consommateurs ! Si on ne bouge pas, tous ensemble, au même moment, dans une meme direction, rien ne changera ! Je pense que nous sommes nombreux à vouloir changer les choses. Une grande manifestation nationale ? Une journée de la solidarité ? Un boycott ?

Roger 05/11/2014 21:17

Bravo et merci pour votre ténacité admirable !

jean-marc 05/11/2014 18:43

Superbe reportage , un grand Bravo et Chapeau a tous les journalistes de cash investigations et une grande admiration pour Elise@Lucet , du vrai travail de Pros ,, Merci aussi a Antenne 2 qui a eu le courage de diffuser ce magnifique reportage sur l'esclavage moderne au profit des Multinationales De la Téléphonie...ils n'ont pas de quoi être fiers...et ils finiront un jour par être juger de leurs actes ...ce n'est qu'une question de temps car La Loi de Causes à Effets est une Loi Universelle qui est patiente et qui est au dessus de tous les partis politiques et fonds de pensions pervers ...qu'on se le dise...

Jean 05/11/2014 18:27

Voilà des reportages comme on aimerai en avoir plus souvent et qui gagnerai a être diffusé comme support de matière de réflexion en philosophie ou en Français au Lycée par exemple histoire de parler de choses concrètes à la nouvelle génération. Quand on compare les mines de tantales aux mines de charbon, on constate que malheureusement depuis le temps de "Germinal" les choses n'ont pas progressés mais ont régressés. L'homme cultivé d'aujourd'hui est plus "préhistorique" qu'hier, et a force de laisser enterrer son prochain pour assouvir des désirs superficiels, il s'enterrera lui-même, faute de n'avoir pas compris que l'intelligence de l'esprit n'a rien a voir avec l'intelligence du cœur est qu'il est urgent d'apprendre a cultiver cette deuxième intelligence.

Seb 05/11/2014 17:50

Reportage d'une qualité rare !
On ne peut pas ne pas être absolument scandalisé par ce que l'on a vu et entendu. La face la plus atroce de ce monde moderne dans lequel nous vivons aussi.
Il faut arrêter d'être complaisant avec les responsables ce grands groupes qui montrent un cynisme particulièrement odieux. La moindre des choses est de boycotter leurs produits !

béné 05/11/2014 17:43

Enfin un journalisme qui donne le ton en dénonçant des entreprises voraces de profits et des institutionnels complices de tous ces abus, des enfants qui meurent pour le prix d'un beignet, des villages, des régions piégées par la pollution, des populations qui se meurent de cancers.... pour toujours plus ! plus, mais de quoi ???
Un cri d'alarme pour faire réfléchir
Et si nous, consommateurs, par tous les réseaux sociaux, stoppions la machine infernale de la consommation du toujours plus ?? pendant 2 jours ?? 3 jours ?? juste une idée !

nano59 05/11/2014 16:45

FELICITATIONS. Continuez à faire éclater la vérité sur ces grands patrons soi-disant bienfaisant avec leur création de fondation pour se donner bonne conscience. J'ai été choqué(voire écœuré) par la non réaction de Bill Gates. Ce "monsieur" pourrait tellement à son niveau.

athos 09 05/11/2014 16:29

bonjour à tous
je suis ravis de voir que ce reportage nous à ouvert à tous les yeux,
depuis quelque temps déjà je voulais acheter le P7 de chez huawei, troisième constructeur mondial de téléphone, mais suite à ce reportage et quand je vois le dégout que je ressens face à l'attitude de François QUENTIN, président de chez huawei France, porteur de la légion d'honneur et flic aussi à ses heures perdues, je me vois obligé de me raviser... je ne donnerai pa

Seb 05/11/2014 16:24

Reportage édifiant dont on ressort groggy. Que tous ces soit-disant capitaines d'industries , mécènes vereux et j'en passe soient enfin mis devant leurs responsabilités...vous avez vu leur réaction!!! Bravo Mme Lucet et votre équipe...vous avez le cran et le courage qui manquent à nos politiques!!Pauvre monde, nous sommes dirigés par des voyous...Continuez à dénoncer ces agissements car nous ne pouvons cautionner de tels agissements. Il est grand temps d'ouvrir les yeux.

marie M 05/11/2014 16:07

BRAVO Martin, BRAVO Elise Lucet et toute votre équipe que peut-on faire de plus pour arrêter ce système? nous sommes tous derrière vous et serons de plus en plus vigilant. Tous ensemble nous pourrons agir. Continuez on a besoin de vous. FELICITATIONS

bruno 05/11/2014 16:04

A tous ceux qui demandent "que peut-on faire" j'ai envie de dire, ne pas oublier dès demain. Les informations sont aujourd'hui fugitives. On entend 50 morts à droite, demain 40 à gauche, et on s'habitue. Malheureusement l'être humain est ainsi fait.
Si on a envie de changer les choses il faut parler, faire savoir, signer des pétitions quand elles nous parviennent ou aller les chercher. Bref, tout ce qui est facile et gratuit. Pour moi c'est un devoir. Ne soyons pas comme ces grands patrons qui n'ont qu'une conscience monaitaire et froide.

Gétaz Matthieu 05/11/2014 16:01

Merci pour votre émission sur les tél. portables. Vive le journalisme d'investigation qui va droit au but. Votre émission sur le sujet sort de l'ordinaire ! Après ça, difficile de faire comme si on ne savait pas. Il faudrait continuer à sensibiliser les gens avec des publicités décalées dans la presse, à la télévision, en faisant de l'affichage etc et surtout que ça fasse bouger les choses … Il y a une analogie avec les chaussures de sports, même si cette fois, il semblerait qu'ils y aie encore plus de victimes dans plus de différentes parties du monde. Merci de tout cœur pour ce que vous avez fait, Matthieu Gétaz

David 05/11/2014 15:27

Bravo pour le reportage et pour insister toujours plus pour avoir des réponses auprès de nos multinationales ! Bravo, bravo, bravo !

colette mobailly 05/11/2014 15:13

bravo;merci a toute l'équipe pour ce reportage captivant

P25 05/11/2014 15:03

Bonjour,
Cash investigation ,diffusée le04/11/2014 ,conçernant le travail des enfants de 12 à14ans en Chine. En Françe en 1950 ....1960 ....1970.....,le travail en équipe à l'age de 14 ans ,n'était pas rare est aujourd'hui en Europe ,en Afrique .....il existe encore

Franck 05/11/2014 14:29

Bravo !!!!
Ca c'est du journalisme !!!

liberté pour tous 05/11/2014 14:20

Édifiante mon cul sa a toujours existé s'est juste qu'on laisse faire cette situation pour notre confort personnel nous qui nous nous disons au-dessus des autres par notre intelligence nos études etc........ MAIS LE PROBLÈME S EST QUE NOUS SOMMES COMPLICES DE GÉNOCIDES S EST EXACTEMENT CE QUI S EST PASSE POUR LES CAMPS DE CONCENTRATION.

Régine 05/11/2014 13:58

Grand bravo pour votre émission votre courage devant ces patrons sans coeur et qu'ils n ont même pas le courage d écouter vos questions et surtout de ne pas répondre et de se dérober c'est tellement plus facile quelle lâcheté
je voulais changer mon téléphone mais j ai changé d'avis je vais même retourner le mien tellement je suis écoeurée;
Merci encore de votre excellente émission

Micheline 05/11/2014 13:18

Mon Dieu, que nous sommes mal informés, on nous cache tout et Cashinvestigations est arrivé en nous faisant découvrir le désastre pour les populations qui travaillent pour notre superflu er à nous émouvoir sur notre façon d'ignorer la vérité sur nos achats, sur les pollutions qui en résultent ainsi que sur l'atteinte des vies de ceux qui travaillent et qui meurent car ils doivent nourrir leurs familles à tout prix. Merci au médecin qui soigne les blessés de notre indifférence, de notre manque d'information pour les pauvres villageois des contrées lointaines. Merci à l'équipe courageuse de France 2;

estelle 05/11/2014 13:12

Comme tous les messages qui précèdent, un grand bravo et merci pour ce journalisme intègre et fouillé. Que faire maintenant avec cette information? Maintenant que JE SAIS? Vivre sans portable, puisqu'il paraît impossible d'en trouver des "éthiques"? Faire pression sur les "grands"? Comment? Je n'ai pas la réponse, juste cette question qui me dérange depuis hier soir...

François 05/11/2014 13:09

Elise, vous faîtes honneur à votre profession . Votre reportage est édifiant et je salue votre courage et celui de vos collaborateurs . Dommage que tout ce travail d'information ne soit pas pris en considération par nos représentants politiques pour mettre fin à des pratiques commerciales inacceptables . La "balle" est donc dans le camp des consommateurs. Bravo et merci.

Emmanuelle 05/11/2014 12:57

BRAVO Madame LUCET, BRAVO France 2...

Aline 05/11/2014 12:22

Bravo à Elise DOUCET et toute l'équipe pour avoir eu ce courage et cette détermination!!! certains admirent bill gates!! moi c'est votre équipe!!!

Bruno 05/11/2014 12:32

Quel grand moment de journalisme de voir ce monsieur si puissant n'avoir comme seule réponse à donner "je ne travaille plus chez Microsoft".
Il a touné le dos à la caméra comme un bambin qui s'est fait prendre dans le pot de confiture.

Valoue 05/11/2014 12:21

Bravo, bravo et encore bravo Mme LUCET et merci à vous et toute votre équipe pour la qualité de cette enquête, votre determination votre courage pour mettre en lumière le mensonge de ces multinationales qui se présentent à nous nimbés d'un halo de pureté comme étant des modèles de probité alors qu'ils n'en est rien. Fausse communication , fausse transparence. Comment osent-ils nous manipuler de la sorte, il est clair à voir la réaction de Mr jm Aymé qu'ils se sentent dans une parfaite impunité, sauf que ces personnes se mentent à eux mêmes,ils oublient qu'ils ont une conscience, comment arrivent -ils à se regarder le matin dans un miroir et le soir quand ils s'endorment parviennent-ils à trouver le sommeil paisiblement, ils refusent d'admettre qu'ils sont surtout les fabricants de la mort, devant les portes de leurs belles maisons il doit trainer comme une odeur de cadavres? Notons que lors qu'il s'est agi de répondre aux questions de Mme LUCET, comment dire ils étaient un peu mal à l'aise, ils perdaient vite de leur contenance et de leur capacité à répondre, n'est-ce pas ? Il est totalement indispensable d'être éclairé sur leurs pratiques et de les dénoncer, il nous reste à nous responsabiliser sur notre manière de consommer, de peser de tout notre poids sur les politiques qui permettent et cautionnent l'exploitation des êtres humains et la misère qu'elles engendrent, pour exiger des normes qualitatives. y a t'il une démarche que vous puissiez nous conseiller pour agir, un comité de soutien qui oeuvre dans ce sens? j'aimerai en avoir connaissance et m'y rallier.

Bruno 05/11/2014 12:09

Je rajoute: Comment faites vous Madame Elise Doucet à garder ce calme et ce charme face à ces assoiffés d'argent et de langue de bois.
Bravo à toute l'équipe. Je connais suffisamment la région de Goma pour savoir que le reportage dans les mines de Titane n'a pas du être une partie de plaisir. Mon sang s'est glaçé quand le caméraman est descendu dans le trou ( la tombe).