Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 24/11 14h56

Clash sur LCI entre Eric Zemmour et Audrey Crespo-Mara (vidéo).

Son livre se vend énormément cet automne et il ne cesse d'être invité depuis sur les plateaux TV ou dans les studios des radios.

Eric Zemmour était sur LCI ce lundi matin pour le livre Le suicide français. Et c'est vite parti en vrille...

Quand sont évoquées des "liaisons dangereuses avec le Front National", Zemmour rétorque que le FN n'est pas son sujet. Votre pensée est incroyablement proche aujourd'hui de cette de Marine Le Pen dit la journaliste. "Ma pensée, elle n'est proche de personne, c'est votre sujet, pas le mien. Je ne suis pas obligé de rentrer dans votre sujet (...). Je n'en ai cure des déclarations de Jean-Marie Le Pen. Je n'ai pas écrit un livre de 540 pages, 3 ans de travail, pour commenter les déclarations de Le Pen."

Zemmour, arguant que ce n'est pas le sujet du livre, ajoute qu'il ne répondra pas aux questions posées sur ce parti. Face à l'insistance d'Audrey Crespo-Mara, Zemmour juge : "Vous êtes tous formatés, vous n'avez qu'une seule question le Front National. On vous donne un livre de 540 pages, vous faites semblant de le lire (..). Ne me posez pas une question sur le FN si vous l'avez lu (...)".

Lorsque la journaliste évoque Alain Soral, Eric Zemmour soupire : "Vous me faites de la peine, on m'avait dit que vous étiez plus futée que les autres, mais vous êtes comme les autres et c'est assez lamentable pour vous. Vous posez des questions stupides". Puis il menace de quitter le plateau.

Echange intégral dans la vidéo 1 ; grosse tension dans l'extrait dispo dans la vidéo 2 :

Commenter cet article

robert 24/11/2014 19:44

LCI, ce n'est pas cette chaine qui pourrait disparaitre bientot?

mathilde95 24/11/2014 17:25

Il a tout à fait raison Eric Zemmour, je me demande si la journaliste (Mme Ardisson ) avait vraiment lu son livre.

Florian 24/11/2014 15:20

Les chaînes, via leurs journalistes, le critiquent, mais l'invitent...pour l'audience. Hyprocrisie !