Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 27/11 6h46

France Télévisions condamnée à verser 5.000€ à un prêtre rwandais.

Via le quotidien Aujourd'hui en France à propos d'un reportage diffusé sur France 3 (dans Pièces à conviction en avril 2014) : le groupe France Télévisions est condamné à payer 5.000 euros à un prêtre rwandais. Présenté comme ayant participé à l'effroyable massacre.

Condamné dans son pays et "mis en examen en France, où il réside désormais, la justice a considéré que le programme portait atteinte à sa présomption d'innocence".

A propos de cette émission :

Le 6 avril 1994 débutait le génocide au Rwanda. En une centaine de jours, 800.000 hommes, femmes, enfants, sont massacrés parce qu’ils étaient Tutsis.

Vingt ans après le génocide le plus fulgurant de l’histoire, des Hutus rwandais, condamnés pour avoir participé aux massacres, échappent toujours à la justice de leur pays, et vivent paisiblement en France.

Plus surprenant encore : certains sont des ecclésiastiques, protégés par l’Eglise. L’un, condamné à la prison à perpétuité par la justice rwandaise, enseigne le catéchisme dans une paroisse à la campagne. Sous contrôle judiciaire, l’Eglise finance sa défense. L’autre était aumônier militaire pendant le génocide, il a été condamné par contumace à la prison à vie au Rwanda. Lui prêchait tous les dimanches dans un petit village des Pyrénées, avant de disparaître. L'équipe du reportage l'a retrouvé enseignant l’informatique à des jeunes sans emploi. Le troisième prêtre, Français celui-ci, célèbre messes, baptêmes, mariages et enterrements dans un petit village de l’ouest de la France. Pourtant il figure en tête de la liste des personnes recherchées par la justice rwandaise.

En France, au Rwanda, en passant par le Vatican et la République Démocratique du Congo, Pièces à conviction révèlait le rôle trouble de l’Eglise avant, pendant et après le génocide.

Crédit photo © Turbulences Prod / Point du Jour.

Commenter cet article