Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 25/11/2014 9H30

La délinquance serait-elle liée à l’immigration ? Beaucoup le pensent, certains le disent. Et si l’on prenait le temps de vérifier ?

Trois années ont été nécessaires pour mener une enquête à travers la France, diffusée ce mardi à 22h40 sur France 2 (partie 2 à 23h55 !)

Une enquête dont les conclusions s’avèrent bien différentes. Pourtant rien ne semble pouvoir raisonner un préjugé. Pourquoi ? Qu’est ce qu’un préjugé ? A quoi sert-il ? C’est avec une équipe de chercheurs en psychologie sociale que le second film se concentre sur quelques expériences étonnantes qui révèlent les mécanismes en jeu.

Un road-movie sillonnant la France avec John-Paul Lepers, pour revenir sur quelques idées préconçues.

Prenons un préjugé très répandu en France. « Plus il y a d’immigrés, plus il y a de délinquance ». John Paul Lepers, qui en est fermement convaincu, veut vérifier. À l’aide du recensement de l’INSEE et des statistiques du ministère de l’Intérieur, il se rend d’abord dans les communes de France qui comptent le plus d’immigrés : Aubervilliers, Beausoleil, Oyonnax. Les écarts de délinquance dans ces quatre communes en tête du hit-parade de l’immigration sont tels qu’il doit changer de méthode. Il compare la délinquance dans deux grosses agglomérations que tout oppose : Montbéliard, à très fort taux d’immigrés et Caen, avec quasiment pas d’immigrés. Les résultats le stupéfient : ce sont les mêmes. Avec l'aide de statisticiens et de spécialistes de la criminalité, il démontre que le lien entre immigration et délinquance n'est pas vérifié.

Immigration et délinquance : enquête menée par John Paul Lepers sur France 2.
Immigration et délinquance : enquête menée par John Paul Lepers sur France 2.

Au début du premier film, Immigration et délinquance, l’enquête qui dérange, je raconte une expérience personnelle, avec des mots crus : « Dernièrement, à Paris, une dizaine de jeunes, Noirs et Arabes, ont essayé de voler mon scooter, je l’ai récupéré, mais ils m’ont frappé. » Pourquoi ai-je précisé qu’il s’agissait de jeunes « Noirs et Arabes », au risque d’être condamné pour cette précision ethnique. J’ai décidé de prononcer ces mots parce que je sais aujourd’hui que nous sommes dans l’erreur, et que cette situation est dangereuse pour notre pays.

Pendant le tournage de ces films, j’ai accepté de me mettre à nu. J’ai abandonné mon idéologie, et j’ai voulu me fondre dans cette France, malade des bouleversements qu’elle subit. Nous – une majorité de Français, et je m’y inclus –avons la quasi certitude que la montée de la délinquance est liée à l’immigration. Certes, nous ne l’exprimons pas de la même manière, pour certains il s’agit d’une opportunité politique, pour d’autres c’est un sentiment presque honteux, mais nous en sommes là, collectivement.

Sur ces questions essentielles, les sentiments, bons ou mauvais, ne suffisent pas. Avec Christophe Nick et Gilles Cayatte, nous avons mené l’enquête, pendant de long mois. À partir des statistiques officielles que nous avons minutieusement vérifiées sur le terrain, nous apportons des preuves qui montrent que la délinquance n’est en aucune manière liée à la présence d’immigrés sur notre territoire – et je dois vous dire que j’ai eu du mal à le croire. Les immigrés ne sont pas plus et, bien sûr, pas moins délinquants que les autres Français. Qu’on se le dise !

Le premier film apporte, à tout citoyen de bonne foi, des exemples concrets et des chiffres précis, qui constituent potentiellement une boîte à outils pour combattre ceux qui ont intérêt à opposer les communautés qui forment la France.

Le deuxième documentaire s’attache à nous expliquer comment naît un préjugé, et pourquoi nous en sommes, en fait, victimes. Une plongée scientifique et subtile dans nos imaginaires collectifs.

John-Paul Lepers.

Ecrit par Christophe Nick et Gilles Cayatte. Une enquête menée par John Paul Lepers. Réalisé par Gilles Cayatte. Une production YAMI 2.

Crédit illustration ©