Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pasccal 19/11 6h30

NUMERICABLE GROUP : Succès de l'augmentation de capital d'environ 4,7 milliards d'euros.

L'augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription lancée le 29 octobre dernier par Numericable Group a rencontré un large succès, est-il communiqué.

Le montant final brut de l'opération s'élève à 4 732 814 067,30 euros et se traduit par la création de 265 590 015 actions nouvelles.

Cette augmentation de capital permettra au Groupe de financer une partie du prix d'acquisition de SFR devant être versé en numéraire à la date de réalisation de l'acquisition de SFR, soit 13,5 milliards d'euros avant ajustements contractuels, ainsi qu'une partie des frais liés à l'opération, le solde du prix ayant d'ores et déjà été financé par endettement. La réalisation de l'acquisition de SFR demeure soumise à la seule condition suspensive de l'approbation par l'assemblée générale extraordinaire de Numericable Group devant se tenir le 27 novembre 2014, de l'apport à la Société d'environ 25,4% du capital de SFR, à l'issue duquel Vivendi détiendra environ 20% du capital de Numericable Group après prise en compte de l'augmentation de capital objet du présent communiqué.

Altice France, qui détient 74,59 % du capital et des droits de vote de la Société, s'est engagée à voter en faveur de l'apport lors de cette assemblée générale.

Pour Eric Denoyer, Président-directeur général de Numericable Group : « Nous nous réjouissons du franc succès de cette augmentation de capital, dernière étape du processus d'acquisition de SFR avant l'assemblée générale extraordinaire de Numericable Group qui se tiendra le 27 novembre 2014. Ce résultat est une marque de confiance des investisseurs à l'égard d'un projet industriel ambitieux et fortement créateur de valeur. Nos équipes vont désormais se consacrer pleinement à l'intégration des deux groupes et à la mise en oeuvre des synergies, afin de construire le leader français du très haut débit et de la convergence fixe-mobile. »

Commenter cet article