Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 16/12 12h04

A voir, sur France 2 : Au coeur de l'illettrisme, avec Alexandra Alévêque.

Pour France 2, la journaliste Alexandra Alévêque vit fréquemment 21 jours aux côtés de ceux qu'elle filme.

Nouveau volet de cette très bonne collection documentaire ce mardi à 22h40. Dans la case Infrarouge. Une série documentaire incarnée par Alexandra Alévêque et coréalisée avec Philippe Lagnier. Une production Capa Presse.

Elle est journaliste, a suivi une scolarité sans entraves et va partager le quotidien d'adultes illettrés. Pendant 21 jours, Alexandra Alévêque a été bénévole au sein de l'association Mots et Merveilles, à Aulnoye-Aymeries, dans le nord de la France. Durant son séjour, elle a rencontré des hommes et des femmes qui, pour diverses raisons, ont grandi sans avoir les connaissances de base en français et en mathématiques. Elle a animé des ateliers avec eux, fait des dictées, du calcul et surtout écouté leur ressenti sur ce quotidien traumatisant, quand on n'est pas un adulte « comme les autres ».

En 2014, en France, il y a 2,5 millions d'adultes illettrés. Ils ont été scolarisés au moins 5 ans et pourtant, les savoirs de base, ceux qui font notre quotidien, n'ont pas été acquis.

Qu'ils travaillent, comme c'est le cas pour la moitié d'entre eux, ou qu'ils soient inactifs, chaque geste, chaque seconde sont assombris par le spectre de ce handicap.
Alexandra a été accueillie chez Mots et Merveilles par une équipe ouverte, qui n'a de cesse de batailler, jour après jour, pour tenter d'inculquer les bases du français et un minimum d'estime de soi à près de 400 adultes illettrés.
Elle a ri, elle a été bouleversée par les paroles de Joëlle, une mère de famille qui a décidé de tout réapprendre il y a 7 mois, poussée par la honte quotidienne et le besoin de soutenir ses 5 garçons.
Elle a été émue par Thierry, père de famille de 50 ans, à qui elle a tenté d'inculquer des règles de bases de l'orthographe française.
Elle a écouté avec attention le parcours de Pierre, salarié dans une usine, paralysé par la peur d'être découvert par ses collègues, mais tellement fier aujourd'hui de pouvoir écrire un petit mot d'amour à son épouse.
Enfin, Alexandra a fait la rencontre de Marie-Agnès et ses deux filles. Elle a mesuré en écoutant leur histoire que l'illettrisme peut être un frein au bonheur familial. Mais aujourd'hui « à la maison, on rigole à nouveau », grâce aux progrès de Marie-Agnès.

Alexandra Alévêque et Philippe Lagnier

Crédit photo © CAPA Presse

Commenter cet article

Cosworth 16/12/2014 12:09

Il manque un "t" à illettrisme...

Cosworth 16/12/2014 12:15

:}

leblogtvnews.com 16/12/2014 12:12

Evidemment, il fallait que ça arrive sur cet article. Merci, rectifié ;)