Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 08/12/2014 15H35

Document : François et Philippe Léotard, le Ministre et le saltimbanque.

Il y a treize ans disparaissait Philippe Léotard, le " fondu enchaîné " du cinéma, un frère qui, en réalité pour François Léotard, l'ancien ministre, n'est toujours pas mort.

"C'est lui qui avait raison" confie aujourd'hui François, démissionnaire en 2001 de tous ses mandats, précipitant l'issue d'une carrière politique fulgurante et inachevée. François interpelle son frère de sang et retrace les étapes d'une carrière multiple, dan sun documentaire proposé à minuit cette nuit d elundi à mardi sur France 3.

L'acteur aux 70 rôles avait choisi une oraison lente pour tirer sa révérence. Cette trajectoire de dissipation, selon son ami Richard Bohringer, rien ni personne n'aurait pu la modifier. Ses interprétations, au théâtre comme au cinéma, ou durant les concerts de ses poèmes chantés, resteront à jamais marquées par le sceau d'un naturel guidé seul par le talent, dont témoignent tous les réalisateurs qui l'ont dirigé. Egalement homme de lettres, il partageait avec son frère cette passion de la littérature.

François s'adresse essentiellement à Philippe, mais aussi à lui-même, comme pour témoigner à l'absent, qui ne l'a pas laissé indemne, toute la gratitude de sa métamorphose. Aujourd'hui, lui aussi est dans l'écriture, il raconte et se raconte à travers celui qui fut le grand amour de sa vie.

 

"Des plages de Fréjus au lycée Sainte-Barbe à Paris, du Théâtre du Soleil au cinéma ; de l'Abbaye de la Pierre-qui-Vire aux bancs de l'Assemblée ; du cinéma à la chanson, nous sommes dans un double portrait illustré, récit d'une relation entre deux frères que tout opposait et qui pourtant n'ont jamais cessé d'être complices. Un amour indestructible et serein, en dépit de l'insistance d'une société qui les aurait voulus antagonistes.

France 3

Crédit photo © P.Aventurier - GAMMA.

Commenter cet article

lulub 28/07/2015 20:18

j'ai apprécier lez deux un comédien et l'autre ministre
et j'ai richard POUR SA FRANCHISE , si au moins il y avait beaucoup de monde comme lui ce serait super Tout mes respect M' Bohringer Richard