Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 01/12 6h43

La légende d’Albert Spaggiari débute au mois de juillet 1976, quand il dévalise une succursale de la Société Générale à Nice, en passant par les égouts.

Pendant 3 mois, il a fait creuser un tunnel, par une équipe des truands marseillais. Montant du butin : 30 millions d’euros. Le casse du siècle. Sur place, la police trouve une revendication en forme de pied-de-nez : « ni armes, ni violences et sans haine ».

Arrêté quelques mois plus tard, Spaggiari avouera sans difficulté être le cerveau de l’opération, mais il ne balancera jamais ses complices. Il parviendra à s’échapper du palais de Justice de Nice et commencera une cavale, qui durera jusqu’à sa mort, en 1989. Au fil des ans, il donnera plusieurs interviews et écrira des livres qui nourriront sa mythologie.

Pour la première fois, une enquête dévoile la face cachée de l’itinéraire de Spaggiari. De la guerre d’Indochine aux amitiés fascistes, du « casse du siècle » à la cavale de Rio, plusieurs témoins inédits révèlent le vrai visage du braqueur. « L’Arsène Lupin des sous-sols » parlait beaucoup, mais il n’avait pas tout dit…

Enquête de Laurent Debesse, Jean-Philippe Belzacki et Ludovic Féry, à voir à 22h45 sur Canal+ ce lundi.

Enquête sur Canal+ : Albert Spaggiari, mythe ou mytho ?

Commenter cet article