Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 09/12/2014 12H45

Festival International du Film des Droits de l’Homme : la Turquie à l'honneur en 2015.

A l’occasion du 10 décembre, Journée internationale des Droits de l’Homme, le Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) de Paris dévoile ses projets pour sa 13ème édition.

Celle-ci se tiendra du 7 au 15 avril 2015 au cinéma Luminor Hôtel de Ville, puis du 16 au 21 avril en itinérance dans plusieurs salles de Paris et d’Île-de-France.

Fidèle à son choix de proposer une programmation variée sur les droits humains dans son acception large, le Festival 2015 présentera une sélection d’une vingtaine de documentaires de création, pour la plupart inédits en France.

Selon le communiqué "Le documentaire demeure l’outil de prédilection pour le cinéma des droits humains, sans être pour autant une formule miracle. Le cinéma dans son ensemble, tous formats confondus, a désormais une place à part entière dans la programmation de notre festival. La programmation accueillera de la fiction, de l’animation ainsi que des courts-métrages photographiques et sonores. Au-delà des éclairages singuliers qu’ils apportent, ces nouveaux formats s’inscrivent dans une démarche d’ouverture du festival au plus grand nombre, en particulier aux plus jeunes. Le cinéma des droits de l’Homme n’est pas un divertissement pesant : il est un levier puissant d’éducation politique. La programmation complète sera dévoilée à la mi-janvier 2015".

Comme les éditions précédentes, un jury officiel composé de journalistes, réalisateurs ou membres d’associations décernera un Grand prix et une mention spéciale. Un jury « Lycéens et apprentis en Ile-de-France » sera constitué avec les Cinémas Indépendants Parisiens. Pour la troisième année consécutive, un jury composé de personnes détenues (hommes et femmes) et de personnel pénitentiaire sera formé au sein de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Comme chaque année, des réalisateurs venus du monde entier présenteront leurs films. Après chaque projection, des acteurs de la société civile apporteront un éclairage et transmettront leur expérience au public présent. Chercheurs, journalistes, professionnels du cinéma et acteurs associatifs dialogueront ensemble et avec les spectateurs pour faire de ces projections bien plus que de simples séances de cinéma.

L’édition 2015 du Festival mettra à l’honneur la Turquie en accueillant les programmateurs du festival 1001 Documentary d’Istanbul. A l’occasion du centenaire du génocide arménien et à la lumière des récents évènements de la place Taksim, le FIFDH de Paris proposera une sélection d’œuvres traitant de la mémoire collective et de l’histoire de ce pays.

Le Festival nourrit l’ambition de mobiliser toujours plus les jeunes franciliens (collégiens, lycéens et étudiants). Pour y parvenir, les dispositifs scolaires et les accompagnements pédagogiques ont été repensés et seront mis à disposition des enseignants en janvier 2015. Un atelier vidéo, des rencontres avec des professionnels du cinéma et des séances spéciales seront organisés avec l’association Starting-Block à destination de jeunes des quartiers prioritaires de la ville et en situation de handicap.

Grâce à de nouveaux partenariats, le Festival proposera une itinérance dans des cinémas d’art et d’essai et des lieux associatifs d’Île-de-France pour la plupart nouvellement sollicités.

Commenter cet article