Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 26/01/2015 14H55

28 minutes ce lundi sur ARTE : spécial Grèce.

Elisabeth Quin et l'équipe du magazine 28 Minutes proposent un numéro spécial Grèce ce lundi 26 janvier 2015. Dès 20H05 sur ARTE.

 

La gauche radicale peut-elle changer la politique européenne ?

Après le dépouillement de 99,80% des bulletins, le parti grec Syriza obtenait hier 36,34% des voix et 149 sièges dans son pays, devant la droite Nouvelle Démocratie (76 sièges), et le parti néonazi Aube Dorée (17 sièges). Pour la première fois en Grèce, mais aussi dans l’histoire de l’Union européenne, un parti d’extrême gauche accède au pouvoir. C’est une défaite douloureuse pour le parti conservateur du Premier ministre Antonis Samaras qui avait appliqué le programme d’austérité de l’UE en échange du financement de la dette grecque, ce qui avait plongé le pays dans une sévère récession et où le chômage avait dépassé les 25%.

Présent sur le plateau : Clémentine Autain, membre d’Ensemble, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, Marietta Karamanli, députée PS, Vice-présidente de la commission des affaires européennes à l’Assemblée nationale, et Dominique Reynié, politologue et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique.

 

Renégocier la dette : un défi à l'Europe ?

« La Grèce avance avec optimisme dans une Europe qui change », a affirmé hier soir Alexis Tsipras devant les milliers de personnes rassemblées dans le centre d’Athènes pour assister au premier discours du leader de Syriza. Le parti est désormais en position de force en Grèce mais aussi face à l’Union européenne et au FMI. Si, officiellement, les dirigeants européens refusent l’annulation de la dette grecque, ceux-ci vont devoir faire face à la demande de Syriza d’en annuler les deux tiers. Comment l’Europe va-t-elle gérer cette nouvelle Grèce ? 

Débat avec Guillaume Klossa, fondateur d’EuropaNova, Thomaïs Papaïoannou, correspondante de la chaine de télévision publique grecque « Nerit », et Nicolas Bouzou, économiste.

 

Crédit photo © Adventure Lines Production.

Commenter cet article