Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 18/01/2015 9H05

J’étais enfant à Buchenwald : document diffusé ce 18 janvier.

A l’occasion du 70e anniversaire de la libération des camps de concentration, France Télévisions propose une programmation spéciale, notamment sur France 5.

La Case du siècle présenté par Fabrice d’Almeida, diffuse dimanche 18 janvier 2015 à 22h25 un documentaire émouvant de Bernard Martino: J’étais enfant à Buchenwald.

Le film inédit donne la parole à une poignée d’enfants rescapés de l’enfer de camps d'extermination et de concentration ainsi qu’à de jeunes hommes qui, au péril de leur vie, ont oeuvré inlassablement pour les arracher à la mort.

Les nazis ne déportèrent pas uniquement des adultes, il y avait également des enfants. Ceux qui n'étaient pas éliminés immédiatement furent réunis à Buchenwald. L'auteur a retrouvé ces enfants devenus adultes. Ceux-ci ont accepté de témoigner sur leur condition dans les camps...

« On était tous regroupés dans une cour. Les SS ont choisi trois jeunes gens, dont mon frère, et les ont exécutés pour l’exemple. J’ai basculé comme ça, du haut de mes 10 ans, dans l’âge adulte… » Elie Buzyn

« Je n’ai pas été arrêté par Hitler, Goering ou Goebbels, mais par mon voisin, par le commerçant d’à côté… C’est pour ça qu’il y a eu Auschwitz et tous les camps de concentration et tous les assassinats de la Terre. Je n’ai pas de haine, mais tout le monde est coupable. » Karl Stojka (déporté à 11 ans).

Illustré par des images d’archives, le film de 90 minutes montre que, face à la barbarie et à l’absurdité du système concentrationnaire nazi, des prisonniers maltraités, affamés et humiliés n’ont pas abdiqué leurs convictions et ont su conserver leur humanité.

Crédit photo © Nelka Films.

Commenter cet article