Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 26/01 13h26

Jusqu'au dernier : La Destruction des Juifs d'Europe (Episodes 1 et 2).

Soixante-dix ans après la « libération » du camp d’Auschwitz, les différents volets sur la destruction des Juifs d’Europe explorent une histoire qui s’enracine bien avant le début du XXe siècle et se déploie aujourd’hui encore.

Avec comme question centrale : non pas « pourquoi » mais « comment » un tel crime a-t-il pu être mis en place.

La série inédite, proposée sur France 2, analyse chacune des trois entités du drame : les bourreaux et leurs complices, les victimes, et le reste du monde.

Episodes 1 et 2 ce lundi 26 janvier à partir de 22h20 puis parties 3 à 6 demain mardi 27 janvier entre 20h50 et 00h20. Programmation curieuse.

Réalisé par William Karel et Blanche Finger. Narrateur Yvan Attal et Lambert Wilson. Produit par Zadig Productions et Looks Film. Avec la participation de France Télévisions, Toute l'histoire, TV5 Monde, UKTV et ZDFinfo. Avec le soutien de de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Le début :1933. Le régime nazi met en place les lois anti-juives qui stigmatisent et excluent les Juifs de la société allemande endoctrinée par la propagande de Goebbels.

William Karel : "Blanche Finger et moi-même avions réalisé ensemble Album(s) d’Auschwitz [diffusé le 19 janvier 2012 sur France 2, ndlr]. Construit à partir des quelque trois cents clichés pris par des officiers SS à Birkenau en 1944, ce documentaire racontait principalement l’histoire des Juifs de Hongrie. Il doit exister ainsi plus de trois cents films historiques qui ne témoignent en fait que d’une toute petite partie de ce qu’a représenté la destruction des Juifs d’Europe. Avec « Jusqu’au dernier », nous avons souhaité raconter enfin l’histoire dans son intégralité : depuis la crise en Allemagne et l’arrivée d’Hitler au pouvoir jusqu’à nos jours, le film couvre tout le siècle".

Blanche Finger : "Nous espérons ainsi que ce documentaire en huit épisodes sera, non pas simpliste, mais simple, et que ceux qui le regarderont de bout en bout, en une ou plusieurs fois, auront une vision claire de l’Histoire, qu’ils la comprendront vraiment. Tout ce qui concerne l’après-guerre par exemple – ce qui reste de la Shoah aujourd’hui, comment écrire après Auschwitz… – a rarement été abordé et constitue une partie importante de notre documentaire".

Crédit photo © Antonio Coccioli

Commenter cet article