Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Thomas. Le 30 Janvier 2015 à 14h23.

La comédie musicale Cats en français à Mogador dès le 1er octobre.

Stage Entertainment France annonce que la comédie musicale CATS arrivera au théâtre Mogador, à Paris, pour une période limitée de 3 mois du 1er octobre 2015 au 10 janvier 2016.

Ouverture de la billetterie le 19 février 2015.

Jouée en français, la production parisienne reprendra la version 21e siècle de ce grand classique, qui a été revisitée par l'équipe créative originale pour un retour sur une scène du West End l'an dernier. Le musical se joue actuellement à Londres au Théâtre Palladium où il affiche complet. Des prolongations ont été annoncées jusqu'à la fin avril 2015.

CATS a été composé par Andrew Lloyd Webber, détenteur à ce jour d’un Oscar, 7 Tony Awards et 4 Olivier Awards. Il met en musique le recueil de poèmes “Le Guide des Chats du Vieil Opposum” de l’écrivain Thomas Stearns Eliot. Parmi les chansons figure le célèbre tube « Memory », repris notamment par Barbra Streisand.

Le spectacle est mis en scène par Trevor Nunn (Le Misérables, Piaf, Chess, Sunset Boulevard…), accompagné de Gillian Lynne (Le Fantôme de l’Opéra, Aspects of Love, Chitty Chitty Bang Bang…), chorégraphe et directrice associée et de John Napier (Les Misérables, Miss Saigon, Starlight Express, Sunset Boulevard…), créateur des décors.

Andrew Llyod Webber déclare : "C’était merveilleux d'avoir CATS revenir à Londres au Palladium et de revisiter le spectacle avec l'équipe créative originale – le metteur en scène Trevor Nunn, la metteur en scène associée et chorégraphe Gillian Lynne et le créateur des décors John Napier. Ce fut pour nous une chance extraordinaire de re- examiner le travail que nous avions fait il y a toutes ces années dans les premiers mois de 1981 et de présenter les vers intemporels de TS Eliot à une nouvelle génération d'amateurs de théâtre. Je suis ravi que Stage Entertainment France présente cette nouvelle version de CATS au Théâtre Mogador à Paris."

Commenter cet article