Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 16/02/2015 12H35

L'angle éco ce lundi soir : Liberté inégalités fraternité.

Pour le nouveau numéro de L'angle éco, diffusé ce lundi à 22h55 sur France 2, François Lenglet et la rédaction du magazine se penchent sur la question des inégalités.

Pourquoi les riches sont-ils plus riches, les pauvres plus pauvres, pourquoi les classes moyennes craignent, voire vivent le déclassement, comment relancer l’ascenseur social ?

Suite aux drames de janvier : Charlie Hebdo, assassinat d’une jeune policière et prises d’otages, les mots chocs d’apartheid, de ghettos, et de fracture sociale ont fait irruption dans l’actualité. En France, jamais les inégalités entre les classes sociales n’ont été aussi importantes. Le fossé se creuse entre un monde de riches qui ne s’est jamais aussi bien porté. On compte, en France, plus de 2 millions de millionnaires, et une classe moyenne qui craint le déclassement pendant que les pauvres sont toujours plus pauvres.

Comment expliquer que ceux qui font la course en tête n’ont jamais autant gagné quand les autres ne parviennent même pas à s’aligner sur la ligne de départ ? En d’autres termes, comment relancer l’ascenseur social ?

Car on a longtemps cru que la croissance et les progrès techniques pouvaient gommer les différences économiques et sociales, que les impôts et la redistribution permettaient de combler le fossé. Aujourd’hui ça n’est plus vrai. Ce qui vaut pour la France vaut aussi pour le monde, comme l’a montré la récente et controversée étude d’Oxfam, mais aussi les travaux de Thomas Piketty, ou du Fonds monétaire international.

Depuis un siècle, il n’y a jamais eu autant de différences entre riches et pauvres. Les 1% des plus riches pourraient l’année prochaine posséder la moitié de la richesse mondiale. Pourquoi les riches ont-ils gagné ?

Portraits de ces français qui ont fait fortune ou qui ont hérité. Certains se lancent dans la philanthropie tandis que d’autres choisissent et assument leur exil fiscal. Extrême richesse dans une France qui connaît aussi une extrême pauvreté, illustration dans la Médoc où les inégalités territoriales sont criantes. Au milieu des Vignobles passe ce que l’INSEE a appelé le couloir de la pauvreté.

Et si la source du problème ne se posait pas dès l’enfance ? Reportage sur les ratés de l’école de la République. La France est l’un des pays où le milieu social influence le plus la réussite scolaire. Peut-on parler de méritocratie quand on sait que 40% seulement d’enfants d’ouvriers non qualifiés obtiennent le baccalauréat. Nous irons à Londres la ville la plus inégalitaire des pays développés où 4 enfants sur 10 vivent dans la pauvreté et où la concentration de milliardaires y est la plus grande au monde. Outre-Manche, les inégalités sont assumées, alors qu’au Brésil on a tout fait pour les éradiquer.

Interviews, éclairages et solutions de grands témoins tels que Thomas Piketty auteur du best seller mondial « le capital au XXIème siècle », Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education et Christine Lagarde, Directrice générale du FMI.

Crédit photo © Charlotte Schousboe - FTV.

Commenter cet article