Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 05/02/2015 7H50

La Grande Librairie ce 5 février : tête à tête avec Marceline Loridan-Ivens.

Tous les jeudis dans la Grande Librairie, en première partie de soirée sur France 5, François Busnel dévoile l’actualité littéraire et accueille sur son plateau, écrivains français ou étrangers.

Ce 5 février, François Busnel présente un tête-à-tête exceptionnel en direct, avec l’auteure et réalisatrice Marceline Loridan-Ivens, qui publie son autobiographie Et tu n’es pas revenu, aux éditions Grasset.

La cinéaste, déportée alors qu'elle n'était qu'adolescente, écrit une lettre à son père disparu à Auschwitz. Une vie plus tard, en souvenir d'un message qu'il lui a transmis avant de disparaître, elle se remémore la haine des nazis, l'amour de ce père idéaliste, la recherche de la paix…

Un entretien proposé à l’occasion du 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration.

« J’ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l’ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T’écrire m’a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m’enserre le cœur. Je voudrais fuir l’histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. »

Commenter cet article

deacnuts 25/02/2015 21:09

Petit dérapage est une grande excuse pour une yiddish non sémite qui prétends que tous les musulmans sont des nazis antisémites --- la gravité de ses propos me font déposer plainte pour incitation à la haine encore auprès de la cour européenne de justice --- 40 ans de ratonnade médiatique, encore récemment avec les propos infecte du patron non du CRIF (yiddish non sémite-- le journaliste ne réagit pas par complicité --- ça me rappel la méthode de communication des nazis qui se sont employé à des caricatures et à l'association de mots pour salir l'image des yiddish avant de les exterminer --- à ce niveau on peut parler d'une clique sectaire maffieuse belliqueuse et nauséabonde --- juste parceque les magrébins proteste contre une colonisation immorale et abjecte tout droit sorti d'un autre âge, alors même quand on organise pas de fausses agressions comme le rabin sixtruc, le RER B ou la rue de la roquette pour ratonner, on utilise les médias pour cette ratonnade médiatique infâme, cette clique sectaire et maffieuse est frustré de voir des magrébins réussir mieux qu'eux avec plus de talent, alors elle importe son conflit du moyen âge sans état d'âmes pour salir des gens, massacrés, exterminés et interdit d'écoles durant la colonisation alors que dans certains pays comme en algérie tous savaient lire et écrire avant la colonisation, il ni y avait plus que 1% de lettrer à l'indépendance, cette secte machiavélique qui invente des communautés religieuses alors que l'on ne vie pas dans un pays communautariste lamentable indéfendable à vomir

Mercier 07/02/2015 19:45

Impressionnant de vérité.

Byronissime 11/02/2015 11:42

au contraire, ENFIN quelqu'un qui a pu dire haut et fort LA vérité : on ne parle pas assez de la haine et du nazisme du Grand Mufti dans les années 30! Qu'on laisse à Israël son MINUSCULE territoire pour qu'ENFIN les Juifs aient un refuge nous sommes ACTUELLEMENT exactement dans la situation des années 30 et Hollande-Merkel font "leu" Munich auprès de Poutine! La guerre est pour demain...

ilane 07/02/2015 21:16

entretien très émouvant sans langue de bois, sans blabla politicard, et je comprends que cela dérange certains,mais si des personnes ayant vécu ces horreurs ne peuvent pas dire ce qu'elles pensent en s'appuyant sur du vécu , des réalités, à quoi serviraient de telles émissions?

egona 07/02/2015 11:17

Cette émission était évidemment source de polémique. J'ai lu tous les commentaires et je suis atterrée par les réactions . Ce n'était pas la première fois que cette femme merveilleuse de droiture et d'émotion rentrée (pas de pathos outrancier) parlât de sa propre expérience à Auschwitz. On peut comprendre qu'elle ait pu vers la fin montrer une forme de colère à mon avis saine pour son âge mais en aucun cas Marceline Loridan-Ivens n'a commis de propos d'extrême droite. Francois Busnel était tout aussi fascinant par son regard que la caméra filmait et qui évitait des paroles inutiles pour mieux peser les mots de Marceline Loridan-Ivens. Je suis prof et je la remercie pour son témoignage.

goa 07/02/2015 09:31

elle a aussi accusé les chretiens ! elle ose se plaindre alors qu'elle est revenu ? on n'en fait pas autant pr les morts suite aux crimes communistes plus de 20 millions de morts rien qu'en Russie

castagne ginette 06/02/2015 19:33

d'accord avec Marina, après tant de souffrances pourquoi rendre "responsable" un peuple qui actuellement "fait la Une des médias etc...dommage ???

marie 06/02/2015 19:28

l'émotion suscitée par les propos de Madame Loridan-Ivens durant les 3/4 de l'émission, a été fortement entamée par les propos tenus durant le 1/4 restant. En effet, dire que "les Arabes et les Musulmans" sont tous antisémites est un raccourci facile et dangereux. Les peuples crèvent de ces amalgames. Le peuple juif en a lui-même terriblement souffert : "les Juifs étaient profiteurs", "les Juifs étaient fourbes", "les Juifs étaient .... On connait malheureusement les conséquences de ces phrases terribles.
Les amalgames d'une ancienne déportée à propos du peuple arabe ou musulman ne sont en rien justifiés par les souffrances qu'elle et les siens ont subies de la part d'un peuple qui n'était ni arabe, ni musulman. Dommage d'avoir ainsi entaché ce témoignage.

margot 06/02/2015 14:57

jai détesté la fin de son récit car ses propos etaient haineux envers lesaryens,les magrhebins, les palestiniens et les noirs et françois busnel aurait pu finir cette longue interview en delicatesse respectant la souffrance de cette ecrivaine et la souffrance de bien d'autres actuellement!!!! aulieu de terminer sur un message violent ..et haineux...j'en suis sidérée!!!! et on amène un enfant au commissariat qui dit je ne suis pas charlie!!!!!restifiez svp mr busnel

Lila 06/02/2015 13:34

J'ai écouté l'émission comme presque tous les jeudis, l'histoire de cette dame est intéressante mais déjà entendu. Pourquoi était-elle seule ? Les propos tenus en fin d'émission ainsi que les arabes qui devraient mettre des prénoms français à leurs enfants m'ont dérangés.

marie 06/02/2015 11:48

Elle n'a pas accusé le peuple arabe mais certains chefs musulmans tel le grand Mufti de Jérusalem, très proche d'Hitler et du nazisme.
Revoir à se sujet La croix gammée et le turban, La tentation nazie du grand mufti documentaire de Heinrich Billstein.
Elle n'a pas mâché ses mots, c'est tout.

deacnuts 25/02/2015 22:20

l'incitation à la haine c'est bien macher ses mots, vouloir faire croire le contraire c'est leurrer tromper aveugler, surtout que les yiddish ne sont pas sémites, faudrait peut être revoir cette définition puisque moi chaoui sémite et magrébins je n'ai rien à voir avec ces haineux qui importe leurs conflit en le justifiant sur des crimes passés de ses semblable européens, je n'admet pas l'utilisation du mot antisémite par des non sémite qui l'utilise uniquement pour justifier et vendre une colinisation d'un autre age

deacnuts 25/02/2015 22:16

eh ben tu peut revoir l'émission sur le net, mais oui elle dit bien le mufti de jerusalem en oubliant que dans les pays magrebins ils étaient protégé mais elle ajoute tous les arabes sont des nazis antisémites ce sont des propos ordurier qu'il ne faut pas défendre

Francoise Labio 06/02/2015 11:21

Pourquoi je ne lirai pas le livre de cette rescapée ? Témoignage poignant sur une situation que l'Allemagne nazie a rendue possible, personne d'autre. J'ai trouvé la fin de l'intervention de Madame Loridan-Ivens lamentable : sous prétexte qu'Israël est composée majoritairement de juifs, dont beaucoup de rescapés et de leurs descendants, il ne faudrait en dire que du bien... et les musulmans seraient la cause de tous les maux. Conclusion ridicule et fausse. Quand on se veut la porte-parole de millions de juifs, on ne fait des amalgames aussi stupides. Et l'âge ne fait rien à l'affaire. J'ai été stupéfaite de sa conclusion qui met en cause le bien-fondé de son livre. Elle est peut-être honnête dans son écriture mais son positionnement actuel la rend suspecte, non que je doute de la vérité historique et familiale mais je me refuse à lire un livre écrit par une femme dont le jugement d'aujourd'hui est vindicatif et, permettez-moi de le dire, soit stupide, soit sous-tendu par des relents d'extrême-droite.
Je me permets de rappeler que le Pape lui-même n'a pas eu le courage de dire "non" à la situation qu'il ne pouvait pas ignorer, la Suisse, les Etats-Unis n'ont pas largement ouvert leur territoire aux candidats juifs à la fuite. Les arabes n'ont peut-être pas été exemplaires mais ils n'ont pas "livré" leurs juifs, ce que la France a fait avec beaucoup de zèle. Depuis de Gaulle et Adenauer, on célèbre la réconciliation des deux entités européennes et il faudrait aller chercher des poux sur la tête des dirigeants arables des années 40, c'est ridicule ! Si les descendants des allemands ne sont pas responsables des actions de leurs ainés, en quoi les descendants des dirigeants arables (dont tous les régimes ont été remplacés) devraient-ils porter ce poids ?
C'est un non sens et je regrette que cette dame ait pu s'exprimer sans être contredite dans sa dernière intervention.

paula 07/02/2015 21:07

Madame Loridan n'a jamais exprimé dans son entretien qu'il fallait dire que du bien des juifs d'Israël ?
Elle a parlé de la France et des évènements qui se sont passés récemment en France et c'est un fait qu'il y a un antisémitisme musulman en France.
Que cette antisémitisme est historique (c'est un fait que le Mufti de Jérusalem était antisémite puisqu'il s'est allié avec Hitler et qu'il a envoyé des combattants en Europe - période qui résonne très douloureusement pour cette dame ; elle n'a qu'une crainte que cela recommence)
Je suis d'accord avec vous sur le fait que les descendants de monstres ne sont pas responsables des leurs aînés. Mais c'est un fait que Yasser Arafat a été commanditaire de plusieurs attentats dont l'attaque d'une école ou 35 enfants juifs sont morts en 1974 à Maalot. C'est un fait que Ilan Halimi a été assassiné parce que juif et des enfants à Toulouse parce que juifs et qu'à chaque fois c'est par antisémitisme musulman.

Mamar 07/02/2015 21:04

Je suis d'accord avec Françoise Labio. Cette fin d'émission après un témoignage poignant est désolant surtout devant les jeunes générations présentes sur le plateau.
Si elle n'a pas été contredite malgré le malaise de François Busnel c'est que se posait, je pense, le problème de la liberté d'expression au cœur des évènements récents !!!

Pierre Codet 06/02/2015 10:20

@ Marina. "Dérapage" ? Ou plutôt : vérité difficile à entendre. Evidence trop crue. Réalité simple en fait.

Lebeau Jean Marie 06/02/2015 10:19

J'ai été ému par les propos de madame Loridan mais je ne peux admettre qu'à la fin de son entretien elle se soit "permise" de salir la mémoire de feu Yasser Arafat...celui-ci n'était en rien responsable des camps de la mort installés en Pologne par les nazis... pas d'amalgame svp madame...

cricri 06/02/2015 10:15

lorsque l'on entend le témoignage de Marceline on ne peut s'empêchait de penser à ce que disait Albert Einstein : " l'univers et la bétise humaine sont infinis ; en ce qui concerne le premier je n'en ai pas acquis la certitude"...

isabelle 06/02/2015 10:15

Bouleversant témoignage et combien il est aisé de comprendre la souffrance que Marceline porte encore en elle après sept décennies.....Ne surtout jamais cesser de témoigner de cette période pour ouvrir les yeux à nos jeunes générations particulièrement en ce début d'année 2015 qui a vu le retour de scènes atroces sur notre sol européen!MERCI à François Busnel pour nous avoir offert ce témoignage poignant....

Mialon Pontes 06/02/2015 09:27

Oui très belle émission, tellement émouvant ce témoignage. Quel enseignement.. Oui il y a eut ce dérapage mais on sentait un tel trop plein de souffrances endurées... Et merci à François Busnel pour le respect qu'il manifeste et notamment là, face à ses invités. Une véritable élégance tellement exceptionnelle sur nos écrans !

bentiens 06/02/2015 09:26

enfin un grand bol d'air et des révélations que l'on n'entend pas à l'heure des infos ... Oui Amin al Husseini etait l'hote d'hitler, vivait à Berlin, oui il encourageait l'élimination des juifs... Ce n'est pas politiquement correct mais c'est hélas la stricte vérité .... Il est grand temps (probablement bien tard) d'ouvrir les yeux sur la réalité de l'antisémitisme qui a totalement changé d'aspect et de costume et ne se trouve pas là où l'on nous dit qu'il est mais là ou il commence à montrer sa face haineuse...

marguerite 05/02/2015 22:39

Quelle émission formidable. Quel bonheur d'entendre la vérité de ceux qui ont tant souffert. Que l'avenir nous préserve du retour de telles horreurs.
Je suis une rescapée de la shoah et je remercie François Busnel d'avoir eu le courage (oui, c'est bien le mot aujourd'hui) de nous avoir fait vivre ce grand moment.

Meyer 05/02/2015 22:17

Merci pour cette émission très spéciale et si importante. J'ai pleuré, je n'ai rien d'autre à dire sauf que je suis de tout coeur avec le peuple français juif.

Meyer 05/02/2015 22:16

Merci pour cette soirée éprouvante et si vraie. j'ai pleuré, je n'ai rien d'autre à dire

Marina 05/02/2015 22:01

Petit dérapage en fin émission pourtant poignante : la cinéaste n'as pas le droit, et de plus à l'antenne, d'accuser si ouvertement le peuple arabe des malheurs du peuple juif, trop de gens meurent aujourd'hui à cause de cette méchanceté des deux côtés.

susanna 06/02/2015 21:39

Mais de quel derapage vous parlez? je ne copmprends pas? C'est toute la veritee!!!!!!!!!