Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 10/02 7h25

Xavier Deluc, ancien militaire reconverti en prof ce mardi sur France 3.

Vedette de la série à succès Section de recherches, Xavier Deluc est "tête d'affiche" du téléfilm inédit proposé ce mardi à 20h50 sur France 3 : Changement de cap. Une comédie où il incarne un ancien militaire reconverti en prof d'histoire.

Alexandre Legrand anime avec autant de conviction que possible un stage de récupération de points de permis de conduire. Contrairement aux apparences, il vient de prendre sa retraite à 48 ans et laisse derrière lui vingt quatre années d'aventures, de risques et d'adrénaline dans l'armée de terre. Autant dire que son retour à la vie civile n'est pas aussi palpitant que ses dernières années en Afghanistan... D'autant plus que sa femme Rosine et son adolescent de fils Hector ne l'ont pas attendu pour organiser leur quotidien. A l'occasion d'une réunion parents-professeurs, Alex constate que l'absence prolongée du professeur d'histoire de son fils menace la réussite de son brevet. A la surprise de tous, il propose de le remplacer : le voilà de nouveau face à un défi de taille ! Mais ce nouvel emploi ne sera pas sans conséquence...

Réalisation : Nicolas Herdt. Scénario : Fabienne Lesieur, Delphine Labouret, Didier Le Pêcheur. 

Interprétation : Xavier Deluc (Alex Legrand), Astrid Veillon (Rosine Legrand), Hugo Leverdez (Hector Legrand), Michèle Moretti (Madeleine Legrand), Mikaël Mittelstadt (Nacer), Théo Fernandez (Théo), Lou Ladegaillerie (Tara), Sandra Dorset (Jeanne Minard), Raphaël Mezrahi (Villebon)

Xavier Deluc à propos de son personnage :

"Il se montre rigoureux, voire même très carré dans tout ce qu’il entreprend, et il estime que la discipline est la solution la plus appropriée à tous les problèmes. Cela se comprend, vu qu’il a derrière lui une carrière militaire longue de vingt-quatre années. Mais il se rend compte assez rapidement que l’autorité ne peut constituer l’unique mode de langage avec les enfants. À cela, il faut aussi ajouter qu’il ressent un certain malaise, car s'approchant de la retraite, il se sent quelque peu inutile.

(...) Il est boudé par le corps enseignant et les élèves. Mais cela est normal, sachant qu’il a le don pour se mettre à dos la terre entière. A l’exception de sa mère, auprès de laquelle il tente de trouver réconfort et conseil. Petit à petit, il se remet néanmoins en question : alors qu’il pensait être celui qui devait apporter son aide, il constate que ce sont les autres qui lui ouvrent les yeux quant à sa mauvaise attitude. Et, comme de nombreux professeurs, il se sent démuni face à l’ampleur de la tâche qui lui est assignée. Je suis d’ailleurs content que des enseignants présents à la projection nous aient félicités par rapport aux scènes de tension opposant mon personnage aux élèves, tout comme les moments de déprime qu'il traverse. Ces situations, qu’elles soient réelles ou fictives, démontrent que ce métier est une vraie vocation, au même titre que l'armée, la maison mère de mon personnage. Cela signifie aussi que, pour apprendre aux élèves ne serait-ce qu’à lire et à compter, ce métier n’a vraiment rien de facile".

Crédit photo : Ryoan et Chabraque Productions

 

Commenter cet article