Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 01/03 7h50

A voir ce dimanche et lundi sur Paris Première : Génération War.

Réalisée par Philipp Kadelbach pour la chaîne allemande ZDF, cette minisérie (3x90 minutes) qu'est Génération War suit le destin de cinq jeunes Allemands entre 1941 – les débuts de l'opération Barbarossa – et la fin de la Seconde Guerre mondiale, relatant cette terrible page de l'Histoire à travers celle de chacun d’entre eux.

Diffusion de cette fiction découverte en août 2013 sur Canal+ ce dimanche à 20h40 puis lundi au même horaire sur la chaîne Paris Première (parties 1 et 2/3 aujourd'hui).

Avec Volker Bruch (Wilhelm Winter), Tom Schilling (Friedhelm Winter), Katharina Schüttler (Greta), Miriam Stein (Charlotte), Ludwig Trepte (Viktor Goldstein).

Scénario : Stefan Kolditz.

À Berlin, cinq amis aux caractères et aspirations différents et qui ont fait un bout de chemin ensemble, vont diverger, se croiser à nouveau. Certains sont complices – par conviction ou passivité –, d’autres victimes de cette époque de barbarie. Optant pour une certaine intimité avec les personnages, la minisérie s'interroge sur la diversité des voies choisies par chacun et se demande aussi si les hommes du XXIe siècle sont tellement éloignés de ces jeunes gens.

Commenter cet article

charles 01/03/2015 12:39

" Unsere Mütter Unsere Väter " est une fiction non seulement magnifique mais importante, c'est probablement la première mini-série qui montre le III° Reich et la Guerre côté allemand, donc nazi et sans démagogie ( sans la fameuse légende du " bon soldat allemand " créée par la RFA et les Américains au lendemain de la Guerre pour des raisons de stratégie géo-politique face à l'Union soviétique et au Bloc de l'Est ), bref un œuvre incontournable ... :)

En revanche, je ne gloserai pas sur l'état culturel d'un pays qui renomme une fiction dont le titre dans la langue de Goethe se traduit dans celle de Molière par " Nos mères nos pères " avec le terme anglais, pardon, américain, de War Generation, titre non seulement sans saveur et tout à fait bateau mais qui ne donne pas l'idée réelle présente dans l'appellation allemande, celle-ci traduisant le déchirement des auteurs en une expression laconique qui vaut toutes les explications, cela, le public français n'y a pas droit ...

charles 01/03/2015 17:23

J'ajoute un casting fabuleux de jeunes acteurs qui ont tous une très belle carrière d'ors-et-déjà, notamment Christiane Paul ( Julie in July, La Vague, ... ) , Miriam Stein ( Goethe, L'enfance volée, ... ) et Katharina Schüttler ( Carlos, Oh Boy, Contrôle d'identité, Un héros ordinaire ... ) ! :)