Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal Edité 08/03 7h10

Pasqua se livre à Laurent Delahousse ce dimanche sur France 2.

Laurent Delahousse a demandé à l’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua de nous raconter sa vie et sa Vème République.

Non, il n’est pas né en Corse. Oui, il était résistant à l’âge de 15 ans, proche de Paul Ricard dont il a été le salarié, numéro 2 du SAC avant de le quitter, dévoué à de Gaulle mais pas à Pompidou, ami de Chirac mais sans illusions, ministre sous Mitterrand dont il partageait certains déjeuners en secret, soutien de Balladur jusque dans l’échec…

Charles Pasqua évoque de nombreux moments-clé de la Vème République, dont il a été le témoin : Mai 68, la mort du Général de Gaulle en 70, la défaite de Giscard en 81, la mort de Malik Oussekine en 86, l’élection de Chirac en 95…

Et il se prononce sur les acteurs de la vie politique française d’aujourd’hui : François Hollande « à la hauteur des circonstances » ces derniers jours, Nicolas Sarkozy dont le retour est incertain, l’UMP où personne n’est vraiment à la hauteur, surtout pas Alain Juppé, Marine Le Pen qui manque d’ « envergure », le Front National emprunt d’ « antisémitisme » et de « fascisme ». Seul trouve grâce à ses yeux… Manuel Valls, à qui « il manque encore un peu de maturité, mais il va l’acquérir ». Charles Pasqua revient aussi sur le terrorisme pour lequel il propose des solutions, pour le moins, radicales… Enfin il nous parle de sa foi, de l’argent, des affaires, de sa mauvaise réputation et de… Lino Ventura.

Un moment inattendu et très surprenant. A découvrir dimanche à 13h15 sur France 2.