Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 29/03/2015 14H25

Gardes d'enfants, pensions alimentaires, divorces au coeur de Zone Interdite sur M6.

Aujourd’hui, un enfant sur cinq a des parents séparés ou divorcés. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter depuis 40 ans. Du coup, de nouvelles formes de familles apparaissent : il y a les monoparentales ou au contraire, les familles recomposées dans lesquelles les conjoints doivent apprendre à jongler avec les enfants des unions précédentes.

S’il arrive que les séparations se passent bien, elles peuvent aussi être à l’origine de problèmes d’argent et de gardes d’enfants. Des problèmes qui déclenchent des tensions voire des guerres dans les familles. Car une fois la séparation actée, tout n’est pas réglé pour autant.

Notamment en ce qui concerne la pension alimentaire. Aujourd’hui, près d’une fois sur deux, elle n’est pas versée ou bien de façon irrégulière. C’est la situation vécue par Isabelle qui a la garde de ses 2 enfants mais ne reçoit aucune aide financière de son ex conjoint. Elle se bat pour récupérer une pension alimentaire qui lui permettrait d’arriver à joindre les deux bouts. Une précarité commune à près d’un million de mères qui, faute de paiement de leurs pensions, connaissent des fins de mois difficiles. Du coup, la caisse d’allocations familiales a décidé de soutenir ces mères en détresse financière en leur versant une allocation de soutien familial. En attendant de mettre la main sur le père mauvais payeur et de lui faire régler sa dette.

Mais ce ne sont pas toujours les pères qui se retrouvent à devoir payer une pension. De plus en plus de femmes choisissent aujourd’hui de confier leurs enfants à leur ex conjoint pour profiter de leur vie. Quitte à payer le prix fort. Des enfants qui se retrouvent souvent otages du conflit de leurs parents. Car certains n’hésitent pas à s’enfuir avec eux, parfois même à l’étranger. Michel et Cédric, deux pères sans nouvelle de leurs enfants, vont parcourir des milliers de kilomètres pour les retrouver.

Un document d’Andréa Riedinger pour Patrick Spica Productions et de Régis Mardon pour TAC presse, à voir ce dimanche à 20h55 sur M6.

Numéro inédit de Zone interdite, présenté par Wendy Bouchard.

Crédit photo © Franck Ferville - M6.

#m

Commenter cet article

Maman44 30/03/2015 11:22

Maman séparée avec 2 enfants à charge, je suis atterrée d'entendre que la mère va s'acheter un sac à main avec la pension alimentaire. Messieurs, une fois que l'on a payé toutes les charges incompressibles, les frais de périscolaire, cantine, habillement, chaussures,activités sportives, coiffeur.... Et bien il ne reste vraiment pas grand chose. L'argent que l'on demande c'est pour pouvoir payer toutes les factures liées aux enfants. Je préfère ne pas m'acheter un nouveau sac et payer des vacances à mes enfants.
Ne mélangez pas tout.
Je suis par contre indigné du fait que l'on oblige un père en garde alternée a versé une pension alimentaire, ce dernier payant en plus la moitié de toutes les charges liées aux enfants (péri, cantine...).
Je suis également pour le partage des aides de la CAF pour les gardes alternées avérées. C'est normal.
Contrarié aussi par le fait que ce soit la CAF qui soit obligé d'avancer pour les impayés des pères récalcitrants (j'enlève tous les pères qui ont de réels problèmes financiers). La pension devrait être obligatoirement saisi sur le salaire à partir du moment où il y a un jugement. Cela éviterait à l'état de se substituer à certains père. Même si j'avoue qu'heureusement que la CAF peut prendre le relais au moins temporairement.

En conclusion, le JAF qui vous reçoit 10 min en main ne peut pas juger de la bonne manière. Certes le reste à vivre du papa doit être pris en compte mais les revenus de la mère aussi. Dans mon cas, j'ai l'impression d'assumer la totalité de l'entretien et de l'éducation de mes 2 enfants. La justice laisse au parent gardien, la charge total des frais. On ne regarde pas vraiment le reste à vivre de la mère.
Aucun cas n'est similaire...

Aujourd'hui, je vis avec quelqu'un d'autre, et je n'ai plus le droit aux prestations sociales, alors que mon nouveau conjoint ne participe aucunement aux frais de mes enfants. Il serait bon que la loi française se penche réellement sur tous ces problèmes de pension alimentaire et de famille recomposée. La CAF doit évoluer!

BLAS 30/03/2015 10:08

Il est regrettable que la jurisprudence (décision de la Cour d'appel de Colmar par décision n° 10/03 893 du 8 septembre 2011 et du 22 novembre 2012) permettant désormais aux papas de demander à juste titre la moitié des prestations familiales n'ait pas été évoquée !

De plus, la conclusion de Mme le Ministre au sujet des pères inconséquents est malvenue : tout d'abord il peut s'agir aussi de mères inconséquentes (et le reportage l'a bien montré) aussi aurait-elle du utiliser des termes neutres pour ce sujet sensible.

Nous 30/03/2015 07:31

Je n'ai vu ni entendu aucun enfant... Le principal dans toute cette histoire c'est les enfants. Pourquoi n'ont-ils pas droit à la parole? Pourquoi sont-il obligé de passer devant un psy, une AS lorsqu'ils demandent à voir plus leur pere? Les enfants savent ce qui se passe mais ils sont pris en otage, et personne ne fait rien. Dans notre cas, le gamin 14 ans a demandé à venir vivre chez nous, mais apres que sa mère lui ai dit qu'il irait dans une famille d'accueil parce qu'elle n'est pas d'accord, apres qu'elle l'ai emmener chez un psy qui lui a dit que c'était la plus grosse erreur de sa vie, qu'il devait pense à ses 2 sœurs avant de penser a lui ( voyez déjà a 14 ans le psy l'endoctrine déjà en lui montrant que ses sœur sont plus importante que sa propre personne)... Mais quand sa grande sœur a décidé de ne plus voir son pere?? A-t-elle vu un psy? Une AS s'est elle présente? Non personne... Bah oui c'est normal de couper les pont avec papa, mais ce n'est pas normal de vouloir voir plus son pere... Ahahah la justice Française...

miles 30/03/2015 00:56

Existe t il des juges aux affaires familiales homme??
Une femme, une maman pour juger une maman.....autant dire que le pere a perdu d avance.
y a juste a regarder le reportage. Ce Caennais en garde partagé 1 semaine 1 semaine qui demande a baisser sa mensualité. Qui lui a etait refusé.
et cette femme parti vivre a la martinique ,ou elle pas de probleme on lui diminue de 50%.

fanny 30/03/2015 00:56

Je suis tout à fait d'accord avec vous, Mr. Les femmes se battent depuis des décennies pour l'égalité des sexes... mais uniquement quand ca les arrange. A quand une réelle garde alternée équitable, à quand des femmes qui paieront une pension alimentaire, au même titre que les hommes? Ce n'est pas parce qu'on porte les enfants et qu'on les met au monde que ça fait de nous un meilleur parent. Je suis sûre que bien des pères s' occupent aussi bien, voire mieux de leurs enfants que leurs mères. (Pour info, il ne s' agit pas d'un msg mysogine étant moi-même une femme et future maman)

miles 30/03/2015 00:46

Et dans tout ca en tant que papa on a aucun moyen de savoir si la maman utilise vraiment cette pension.alimentaire pour l.enfant. Et pas comme dit la JAF pour.s acheter un nouveau sac a main.
Dans le reportage on ne voit pas la place du pere on a l impression que c est juste un distributeur d argent.
Quand le pere sera reconnu aupres des enfants??
La France est plus fourbe!! Au moins en Allemagne c est clair , je cautionne pas, mais on.est juste des geniteurs payeur rien de plus.
on nous martele avec la parité hommes femmes. A quand une.parité pour la garde des enfants!!!

Papa 30/03/2015 23:13

Dans le jugement, le père est "condamné" à n'être plus qu'un "débiteur". Des termes très choquants, une demi page pour les enfants et trois pages pour décrire la condamnation dont le père doit s'acquitter jusqu'à l'indépendance financière des enfants

Papa 29/03/2015 23:53

Quelle honte cette justice ! Faire l'amalgame en permanence entre niveau de vie des enfants et niveau de vie de la mère. La loi dit que chaque parent doit contribuer à l'education et a l'entretien des enfants mais dans bien des cas, outre le fait de ne voir ses enfants, le père est contraint de tout payer, y compris la mère. La CAF est devenue le bras armée d'une vision très féministe de notre ministre ( elle a parlée d'argent et des mères mais pas des enfants...). Qui est le plus irresponsable, la mère qui pourri toutes relations avec le père quitte à détruire ses enfants en les obligeant à faire un choix entre le pere et la mere, ou le pere qui ne veut pas payer la mere. A quand, un compte enfant avec versement de la CAF et des pensions père et mère pour subvenir au besoin des enfants, et non de la mère. Pere rassemblons nous !

lhomme seul 29/03/2015 23:18

Toute cette histoire tourne uniquement autour de l'argent mais où est la place du père que l'on présente sans droit qui souffre tous les jours aussi de ne pas voir son enfant? Non c'est un homme ...

fanny 29/03/2015 23:08

Mon mari a fait l'erreur de croire pouvoir se séparer de son ex compagne à l'amiable et sans jugement... aujourd'hui, cela fait plus de 6 ans qu'il n'a pas vue sa fille et qu'il ne sait pas son adresse. La gendarmerie ne peut rien faire et l'avocate n8n plus...Qui saurait dire où est la justice dans tout ça? Ces mères ne méritent pas d'être mère. Papas esseulés, soyez courageux, elles ne l'emporteront pas au paradis.

Papa 29/03/2015 23:56

Oui, condamné par la justice a être des débiteurs !

fanny 29/03/2015 23:36

Pire, cher Mr. Mon mari n'est pas le père biologique, il a cependant reconnu sa fille a la naissance, a été present la grossesse, à l'accouchement et s' en est occupé presque seul les premières années. Il lui a surtout donné tout ce qu'une mère peut espérer de mieux pour son enfant, pour qu'au final, elle le destitue de toute autorité et de tous ses droits.

lhomme seul 29/03/2015 23:11

C'est triste mais en 2015 le père est considéré comme un donneur et rien d'autre

miles 29/03/2015 23:08

Reportage interressant.
On peut voir en image que le pere n a aucun droit a part payer et se taire.
Soutien a ce papa Caennais... lamentable!!
Et surtout vive la CAF qui tout les droits maintenant meme de consulter ta vie privée et de contacter ton employeur!!

ziza 29/03/2015 23:08

Très déçude ce reportage incomplet, il ne parle pas du parent qui ne prend pas son enfant comme le juge lui a demandé, donc l' autre parent en assume l'entière responsabilité et na pas un moment a lui, la pension oui mais sa ne retire pas le fait que l enfant a le droit a ses deux parents et si un se défilé l'autre na même pas le droit de poser plainte.

Moi 29/03/2015 23:07

Dommage que la seule leçon de ce reportage soit sur la pension alimentaire ,au milieux de tous ça des enfants meurtris se retrouvant au milieu d un champ de bataille dont il est l enjeu! Alors que moi du reportage je retiens que lors que les adultes baisses les armes des solutions se trouvent pour le bonheur et l équilibre de ces enfants un jour tant désire par ses deux même parents!

2kiSeMoqueThon 29/03/2015 23:07

Bonsoir,
J'ai bien aimé le documentaire, mais abasourdi par la fin, .. !!! la seule question qui est posée à la fin avec la ministre se réduit à"l'irresponsabilité des pères", alors qu'on voit beaucoup de détresse des 2 côtés, la détresse des pères, et à chaque fois qu'on aborde ces questions d'homme ou femme, on réduit toujours les mecs à des grands méchants. Quoi que fassent les mères on n'a du mal à avoir des mots durs envers alors que les pères on ne s'en prive jamais.
Et on parle d'égalité ? Qu'il y ait des pères irresponsables on ne le conteste pas, et on ne se prive pas pour le dire, mais de là à parler de mères irresponsables, il y a encore du chemin pour l'entendre ne serait ce que de l'imaginer .
De toute façon en tant que mec on est considéré comme coupable par défaut, alors que les femmes sont victimes par défaut. ... bref moi je suis pour une égalité mais pas ce qu'on nous présente, là c'est du foutage de gueule !!!!

Ang 29/03/2015 23:05

Tres intéressant! Toutefois, je trouve vraiment dommage de ne pas avoir questionnée madame la ministre sur le versement de pension en cas de garde alternée, au moins pour qu'elle en explique les raisons.

N.31 29/03/2015 23:05

Je trouve inadmissible le traitement qui a été fait de ce sujet. La plupart des pères sont décrits comme des criminels qui ne payent pas les pensions alimentaires. Le plus souvent ils subissent un système de garde qui les prive de leurs enfants. Pourquoi dans les cas de la garde alternée ( qui est malheureusement trop rare) les hommes sont-ils toujours obligés de payer la pension alimentaire? Pourquoi la garde alternée n'est elle pas obligatoire??
Je suis une femme qui milite pour le droit à l'égalité des droits pour tous et dans ce domaine je constate que les hommes sont lésés. Les enfants ont le droit de voir autant leur papa et leur maman !!

miles 30/03/2015 01:14

Je suis divorcé et papa de 2 enfants. Je souhaite faire la garde alterné. Mon ex femme etait plutot d accord et cela doit se faire des que je possederais une maison avec 1 chambre pour chacun. Chose que je suis en.train de faire.
Aujourd hui mon ex a vu un.pedopsychiatre, un pediatre , et aucunes n.est pour la garde alternée car selon eux les enfants n ont besoin que de.leur mere. Le pere occasionnellement.
Alors comment faire evoluer les choses avec de tels discours!!!
Je peux vous dire que.maintenant je suis bien content quand elle me dit on va reflechir. Sous entendu elle va reflechir moi c est tout vu, je l ai.dans le c..!!
Et les juges seront de son avis y a pas de soucis!!!

Y 29/03/2015 23:04

Bonsoir.
Comme d'habitude, c'est toujours le père que est le méchant, qui ne paye pas, qui ne sait pas s'occuper de son enfant, bien entendu!
En 2015, entendre ce même discours est une honte. Si vous traitez tous vos sujets de la même manière Zone interdite, on peut se demander si vous êtes réellement capable de nous informer et faire bouger les choses.

2kiSeMoqueThon 29/03/2015 23:30

Totalement d'accord !!! suffit maintenant de nous rabâcher à chaque fois que les pères sont irresponsables et c'est tout !!! aucune nuance ... c'est juste plus possible !!!, et la ministre qui dit "oui en majorité ce sont des pères qui ne payent pas !!!!" mais oui vu que dans plus de 80% des cas ce sont des pères qui doivent payer une pension. S'il y a un risque que quelqu'un ne paye pas on veut que ce soit qui ??? le pape ? .. ridicule ce traitement !!!

Dias 29/03/2015 22:34

Bonjour, un reportage réaliste qui donne tristesse et joie selon les situations et les rebondissements des actions en justice à défaut d'accord à l'amiable. J'invite les papas séparé de leur enfants à écouter la chanson de PIERPOLJAK "Papa du week-end" sur le lien suivant
https://www.youtube.com/watch?v=qt5Z45Fdv0A . Lui même divorcé, il a 7 enfants avec 4 femmes vous dire s'il maitrise ce sujet. Bonne écoute et bon courage pour l'avenir.

Nous 29/03/2015 22:34

Bonsoir, nous aussi nous sommes en colère sur le système des pensions alimentaires... Notre cas rapide mme touche pour 3 enfants dont 1 en GA: 1150 d'alloc (luxembourgeoise) + 600€ de PA + 500€ apl total 2250€ net monsieur après avoir payer la PA touche 1600€. Je trouve tous cela injuste.

Thomas 69 29/03/2015 22:27

Bonjour,
Je viens de regarder l'emission de M6 sur la pension alimentaire et je constate toujours la meme chose .. Le pere est toujours coupable quoi qu'il arrive et en plus il n'a aucun droit mise a part de sa taire et passer a la caisse !!! Je suis degoute car on entend toujours la meme chose..pauvre femme. Il sont ou les droits d'un pere ??? ...on a aucun !!! Eh bien elle est belle la justice dans notre pays !!! Moi meme lorsque j'ai eu la garde de mes 2 enfants j'avais demande obtention d'une pension alimentaire en sachant que mon ex femme gagne exactement meme montant de salaire que moi... Et la reponse que j'au eu de la part du JAF etait suivante : "Mr c'est ne pas dans ce pays qu'une femme payera une pension a un homme. Point." Monsieurs les journalistes vous etes bien gentils mais votre reportage ne va pas jusqu'au bout !!! Personne ne ke dit que lorsqu'on est un homme et meme ayant la garde de nos enfants vous n'avez aucun recours car on vous sortira 1001 excuses pour justifier la femme et personne me dira le contraire car je l'ai vecu !! D'autre part vous etes un homme vous etes au chomage vous n'avez pas pu payer votre pension pendant 2 mois parce qye vous etes mort finnancierement...rassurez vous j'ai une bonne nouvelle pour vous.. vous serez comdanes sans aucune pitier a la prison ferme et vous n'echapperez pas. Elle est belle la justice.

Sylvie Hippolyte 31/03/2015 08:20

Pourquoi mon père ne payait-il pas régulièrement la pension alimentaire ?
Parce que c'était du donnant donnant, un moyen de pression. Tu me donnes les enfants, je paie ; tu me refuses les enfants, je paie pas. En l'absence de justice pour faire respecter ses droits de visites (à mon époque, le terme était celui-ci), il rendait lui-même la justice.
Pour tenter d'embrasser ses trois filles, il parcourait tous les quinze jours 300 kilomètres, qu'il refaisait dans le sens inverse sans les avoir vues. Nous l'entendions tourner autour de la maison, se garer, klaxonner, attendre plus d'une heure, parfois il faisait constater sa défaite par un huissier, parfois la police frappait à notre porte, sans plus. Nous étions enfermées à clé, les volets clos. Ma mère riait de sa patience pendant que nous pleurions en silence, nous aurions tant voulu le voir.
Pourquoi mon père ne payait-il pas régulièrement la pension alimentaire ?
Parce qu'il en avait assez d'être considéré comme une vache à lait, écouté mais jamais entendu, et qu'il voulait participer à notre éducation et à notre épanouissement.
Pourquoi mon père ne payait-il pas régulièrement la pension alimentaire ?
Parce que son argent partait dans un bas de laine pour faire des petits et que nous n'en profitions pas. Quand il pouvait exercer son droit de visite, nous portions les pires guenilles et il avait honte de nous voir habillées ainsi. Honte pour lui-même, pour sa famille et ses amis. Honte pour nous aussi. Notre orientation scolaire était prise en fonction de celle qui coûtait le moins cher.
Sylvie Hippolyte, auteur du livre "Les jeudis muets Moi, Fina, enfant du divorce".

coco 29/03/2015 22:02

bonjour
moi ça fait 10 ANS que je suis separée le pere de ma fille paye la pension 2 a 3 fois par an il demenage ts les ans change de domicile ts les ans ,d emploi je n ai pas droit d avoir l aide de la CAF car j ai un compagnon , il n a jamais été inquiété pour quoi que ce soit tou va bien pour lui.....