Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 17/03/2015 12H05

Mon Partenaire Particulier dès le 1er avril : découvrez les premières images (Vidéo).

“Mon Partenaire particulier” est, dixit son producteur (Pernel Média) une série documentaire sur le thème de l’amour. Où nous suivons les participants, des personnes handicapées, dans leurs démarches : agences matrimoniales, sites de rencontres, événements associatifs… un premier rendez-vous, sa préparation sous le regard amical de leur famille et amis, la rencontre plus ou moins fructueuse, et peut-être le démarrage d’une belle histoire…

 

A découvrir dès le 1er avril, en 1er partie puis deuxième partie de soirée. A noter que ce programme a reçu le soutien de nombreuses assos et professionnels qui agissent auprès de personnes handicapées.

 

Parmi les témoins :

 

Nathalie 34 ans

Nathalie habite dans le Loiret, où elle vit avec ses deux filles. Un accident de moto, en 2001, l’a privée de l’usage de ses jambes mais il n’a eu raison ni de son sourire, ni de sa joie de vivre. Elle est depuis devenue modèle photo. Elle souhaite mettre fin à son célibat mais n’est pas prête à livrer son coeur au premier venu. Les hommes ont leurs exigences ? Et bien, elle aussi !

 

Cyril 30 ans

Cyril vit en région parisienne. Il pratique de nombreuses activités artistiques, comme le théâtre et la peinture, et est passionné de séries et de comédies musicales. Cyril rêve de rencontrer une artiste avec qui partager ses centres d’intérêts. Mais, même s’il est très autonome au quotidien, pour l’instant, ce jeune homme trisomique vit encore chez ses parents. “J’aimerais avoir une femme naturelle et forte à mes côtés.

 

Virginie 31 ans

Virginie est secrétaire médicale dans la région d’Angoulême. Du haut de son mètre dix, la jeune trentenaire en a assez des fausses idées collées à sa maladie, dont le nom effraie tous les hommes : la maladie des os de verre. Il est important pour elle de témoigner de la réalité de son handicap, et de trouver enfin un homme qui partagera son amour des animaux, de la famille, du shopping, bref, de la vie, tout simplement ! “Je n’arrive pas à trouver l’amour. C’est ce qui me manque pour pouvoir dire que je suis totalement épanouie.

 

Sylvain

Montbrison, 25 ans À Saint-Etienne, comme beaucoup de garçons de son âge, Sylvain voit la vie… en vert ! Mais aujourd’hui, les soirées foot entre hommes ne suffisent plus à ce fervent supporter. En effet, Sylvain est l’avant-dernier d’une fratrie de cinq enfants et il est le seul à ne pas avoir encore trouvé sa moitié. Sylvain est trisomique. Il travaille en cuisine, dans un hôpital, vit seul dans un appartement, situé au rez-de-chaussée de chez ses parents. Mais malgré son quotidien très chargé une chose lui manque. À 25 ans, en effet, Sylvain aimerait enfin, comme ses frères et soeurs, trouver celle avec qui partager sa vie. “Cela me ferait avancer d’avoir une petite copine. J’aimerais la rendre heureuse et prendre soin d’elle

 

Robin 18 ans

Robin est un Montpelliérain passionné de culture japonaise. Il pratique également le théâtre et le Kung Fu. Robin ne recherche pas la femme de sa vie, mais simplement une petite amie qui l’aidera à se sentir comme les autres garçons de son âge. En effet, Robin est porteur du syndrome de Gilles de la Tourette. Chez lui, ce syndrome se traduit par des cris et des gestes incontrôlés. Robin a du recul sur sa différence et en rit avec ses copains mais elle lui pèse au quotidien. “Ça doit être cool d’avoir une petite copine, c’est la chose essentielle qui me manque dans la vie.”

 

Arnaud 33 ans

Arnaud habite dans la région de Limoges où il pratique la peinture à la bouche. Il souffre d’arthrogrypose qui le prive de l’usage de ses bras et de ses jambes. Mais son handicap ne l’a pas empêché de vivre aujourd’hui de sa peinture et de parcourir jusqu’à 40 000 kilomètres par an pour exposer ses oeuvres dans toute la France. Par amour il est prêt à sacrifier son mode de vie et se sédentariser. Mais il faudra que sa muse en vaille la peine ! “Je n’ai pas le temps de m’apitoyer sur moi-même.

 

David 45 ans

David est informaticien à Lille. Il est né sans bras. Alors, comme il aime à le dire, “il n’a jamais pu les baisser !”. Sa philosophie de vie, c’est donc de foncer et de ne jamais renoncer. C’est ainsi qu’il s’est retrouvé, à 20 ans à peine, sur la plus haute marche du podium des jeux paralympiques de natation. Il a raflé pas moins de quatre médailles d’or aux Jeux de Séoul. Mais si la peur que son handicap effraie les femmes l’a longtemps empêché d’aller vers elles, aujourd’hui, encouragé par sa meilleure amie, il a décidé de se lancer. “Je me moque avec humour de mon handicap.

 

Guillaume 24 ans

Guillaume a décroché brillamment son diplôme d’ingénieur et termine, cette année, une thèse de physique, saluée par ses pairs. Il est passionné de tir à l’arc. À 24 ans, sa principale difficulté pour aborder les femmes, c’est la parole. Guillaume est en effet dyslexique et dysphasique, il mélange certaines sonorités et n’est pas toujours facile à comprendre. Et si parler lui est difficile, ce n’est pas sa seule difficulté. Guillaume est en effet autiste Asperger. Il a du mal à lire les expressions du visage. Pour nous tous, il est inné de comprendre qu’un froncement de sourcil signifie la colère ou qu’un grand sourire exprime la joie. Pour Guillaume, cela relève de l’apprentissage. Il doit donc se concentrer énormément pour comprendre les intentions des gens. “Trouver l’amour est la seule chose qui me manque pour pouvoir dire que j’ai entièrement réussi ma vie.”

 

Dimitri 28 ans

Dimitri est un vrai globe-trotter. Il a déjà visité 71 pays, et rêve de trouver enfin celle qui acceptera de l’accompagner autour du monde. Mais à 28 ans, s’il collectionne les relations amicales, il n’a encore jamais vécu de relations amoureuses. Ses amies expliquent le célibat de Dimitri par son hémiplégie, mais aussi par son goût pour le voyage. Il a même déjà pensé à quelques destinations pour son voyage de noces. Il ne lui manque maintenant plus qu’à trouver la mariée.

 

Jean-Emmanuel 31 ans

Jean-Emmanuel est un solitaire qui pratique assidûment golf et jardinage. Il est atteint du Syndrome de Gilles de La Tourette et contrairement aux idées reçues, ce syndrome ne se traduit pas exclusivement par des cris, ou des tocs spectaculaires. Jean-Emmanuel n’a en effet ni toc ni tic visible, mais souffre d’une grande difficulté à se concentrer, d’une agoraphobie extrême, et de crises d’angoisse fréquentes. Aujourd’hui, il aimerait être capable de surmonter ses angoisses et ouvrir sa porte à une femme patiente et tolérante qui l’accepterait tel qu’il est. “Il y a ce boulet que je traîne, qui me gêne pour rencontrer des filles. Cela a toujours été compliqué alors que j’ai plein d’amour à donner.”

 

Romain 26 ans

Romain habite dans l’Hérault. Biker et rockeur, Romain fait partie d’un club de motards et joue de la batterie. Mais Romain est aussi un hypersensible. Il souffre du syndrome de Williams, une maladie génétique rare qui se caractérise essentiellement par une déficience intellectuelle légère et, pour certains, comme pour Romain, par un vieillissement prématuré de la peau et des cheveux. Romain est parfaitement conscient de sa différence et a très envie d’avoir une petite amie, pour se sentir un peu plus comme les autres hommes de son âge, mais aussi et surtout parce qu’il a un coeur énorme et beaucoup d’amour à partager.

 

Nathalie 35 ans

Nathalie vit dans une exploitation agricole en Alsace avec sa meilleure amie. Elle est atteinte d’ostéogénèse imparfaite, ou “maladie des os de verre”. Elle mesure 1 mètre 37 et utilise des cannes pour se déplacer. Mais pour elle, son handicap, c’est le regard des autres ! En effet, les hommes assument beaucoup moins qu’elle les regards et les réflexions de l’entourage. Mais Nathalie ne désespère pas de trouver celui qui acceptera son handicap au même titre que les autres traits de sa personnalité : drôle, brillante et volontaire.

 

Commenter cet article