Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 04/03/2015 7H45

Mère porteuse, FIV, adoption : ils se battent pour avoir un enfant (22 mars sur NRJ12).

Retour des inédits de l'émisison Tellement vrai sur NRJ12. En première partie de soirée.

Mère porteuse, FIV, adoption : ils se battent pour avoir un enfant : Dimanche 22 Mars à 20h50. Une émission présentée par Matthieu Delormeau.

Des mois durant, les équipes de Tellement Vrai ont suivi le parcours de familles prêtes à tout pour avoir un enfant. Mère porteuse, fécondation in-vitro, adoption, les témoins suivis avaient un objectif clair : devenir parents.

Canadiens, Annie et François ont 2 garçons. Nao-Tan et Raphaël. Mais si Raphaël est leur fils biologique, Nao Tan lui a été adopté au Vietnam. Un pays tellement important pour le couple qu’il a décidé d’y retourner afin d’adopter un bébé de 21 mois, Sao Mai. A quelques heures de la rencontre et après plus d’1 an d’attente, Annie n’y tient plus elle va enfin pouvoir tenir sa fille dans ses bras !

Stéphanie et Anthony originaires d’Angers ont un fils Joshua, et rêvent de concevoir un second enfant. Oui mais voilà, la jeune femme souffre d’un problème d’infertilité et doit avoir recours à une fécondation in vitro pour espérer tomber enceinte. Un parcours médical difficile pour n’importe quelle femme mais encore plus pour Stéphanie obligée de subir des injections quotidiennes alors qu’elle est... phobique des piqûres !

Mélanie et Yves-Marie vivent dans la Manche et attendent des jumelles. Des bébés miracles nés grâce à une fécondation in vitro après 8 ans de tentatives avortées. En effet Mélanie souffre d’endométriose, une maladie qui l’empêche de concevoir des enfants naturellement. Mais 5 semaines avant le terme de sa grossesse à cause de fortes contraction Mélanie doit être conduite en urgence à la maternité...

Aux Etats-Unis, Tiffany, 33 ans, 3 enfants, est enceinte de 8 mois et demi. Mais l’enfant qu’elle porte n’est pas le sien : Tiffany est mère porteuse. Elle attend le fils de Noël, 53 ans qui n’a jamais pu fonder une famille. A quelques jours d’accoucher Tiffany se sent de plus en plus inquiète. Elle sait qu’elle va devoir se séparer de l’enfant qu’elle porte et plus les jours avancent plus elle craint le moment déchirant ou elle devra lui dire au-revoir.

Crédit photo © Thomas Vollaire.

Commenter cet article

Ponction ovocytaire 09/03/2015 15:47

Il est vrai que parmi les 3, l'option de la mère porteuse semble la plus difficile à vivre que ce soit avant ou après avoir eu l'enfant.