Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/03 12h00

Recherche dans l'intérêt des familles ce soir : Michèle, Evelyne, Lisa et Christiane.

Dans “Recherche dans l’intérêt des familles”, magazine documentaire incarné par Adriana Karembeu et le journaliste Patrick Spica, l'équipe va aider des personnes à retrouver un membre de leur famille qu’ils recherchent depuis des années, en vain. Un père, une mère, un enfant, un frère ou une soeur, dont ils ont été séparés, ou qu’ils n’ont parfois même jamais connus… et qui leur manque cruellement.

“Recherche dans l’intérêt des familles” est souvent le dernier recours de personnes dont la quête est véritablement devenue existentielle, tant l’absence de cette personne est devenue difficile à vivre. La retrouver est leur ultime occasion d’obtenir des réponses aux questions qu’elles se posent depuis trop longtemps, et d’être enfin apaisées.

Dans chaque émission, 2 histoires sont présentées. Adriana Karembeu, dans l’écoute et l’empathie, rencontre les familles afin de retrouver un être cher et recueille leurs confidences pour comprendre leurs histoires. Les équipes enquêtent et passent ensuite le relais à Patrick Spica qui va rencontrer ces personnes absentes de leur vie depuis trop longtemps.

A découvrir ce mercredi 18 mars dès 20h55 sur M6.

Michèle, 67 ans (Vannes). L'unique image que Michèle conserve de sa maman est celle d'une jeune femme souriante qui, de la fenêtre d'un train, lui fait un signe de la main… Restée sur le quai, Michèle a 4 ans et regarde le train partir sans comprendre que c'est un adieu plus qu'un au-revoir. Car Michèle n'a plus jamais revu sa maman depuis. C'était il y a 63 ans, sa mère avait 24 ans, elle aurait donc 87 ans aujourd'hui… Michèle a passé toute sa vie à la chercher, à travers le monde entier, surtout depuis qu'elle a appris que son père et sa belle-mère détruisaient les lettres que sa mère lui envoyait…

Evelyne, 58 ans (Mennecy). Evelyne se croit fille unique jusqu'à l'âge de 10 ans, lorsqu'à la veille de son décès, sa maman, gravement malade, se libère d'un lourd secret : elle lui annonce qu'elle a une soeur, à peine plus âgée qu'elle, Violette, placée enfant en famille d'accueil. Elle promet de bientôt la ramener enfin auprès d'elle. Malheureusement, la maladie ne lui en laissera pas le temps. À 40 ans, Evelyne, qui a toujours pensé à Violette, va découvrir les lettres bouleversantes que la petite fille écrivait à sa maman. Dès lors, Evelyne ne peut plus rester sans connaître cette soeur, et décide de partir à sa recherche… pour elle, mais aussi en mémoire de sa maman.

Christiane, 58 ans (Beauvais).. À 58 ans, Christiane est une femme profondément blessée par une enfance mal aimée et marquée par le mensonge. Le premier fut d'apprendre brutalement, à 11 ans, par sa mère, qu'elle est une enfant adoptée. À cela s'ajoute une version des plus traumatisantes au sujet de sa naissance : « Ta mère t'a abandonnée en disant “enlevez-la moi de là !” ». Ce n'est qu'à 34 ans qu'elle découvrira que ce n'était qu'un mensonge destiné à la faire souffrir : Christiane apprend que sa vraie mère était en fait trop jeune, seule et sans le sou, et qu'elle n'a sans doute pas eu d'autre choix que de faire adopter son bébé. De plus, elle n'a pas accouché sous X, mais a, au contraire, laissé son identité. Une information qui donne à Christiane l'espoir que sa mère souhaite être retrouvée.

Lisa, 26 ans (Castres) À 26 ans, Lisa est une jeune femme brillante, fonceuse et équilibrée malgré l'absence d'un père dans sa vie. Un père qu'elle aime, qu'elle a même idéalisé à partir de photos et de récits très flatteurs que sa maman a toujours fait de lui. Un artiste écossais, bohème, doux, gentil, seulement trop jeune et pas prêt à devenir père lorsque sa compagne est tombée enceinte. Lisa ne lui en a jamais voulu. Mais aujourd'hui, à l'aube de sa vie d'adulte, les photos ne lui suffisent plus : elle rêve de connaître cet homme qu'elle a toujours mis sur un piédestal. Son souhait le plus cher : avoir son papa à ses côtés le jour de son mariage

Commenter cet article

michel demuyter 18/03/2015 23:03

Bonsoir, Je suis Président de l'Association " J'aime mes 2 Parents " régie par la loi 1901, qui a été créée fin 2012 par des parents qui se sont engagés, afin de défendre les droits des enfants et des familles, lors des séparations parentales conflictuelles et de dénoncer les graves conséquences entraînées, en cas de rupture des liens parentaux. Car les procédures judiciaires les plus acharnées concernent des litiges relatifs à la résidence des enfants, à l'autorité parentale et son application. Les conflits parentaux ont alors des conséquences graves sur la vie - souvent mutilée - des enfants. Une récente étude de l'Union des Familles en Europe signale que pré de 48 % des enfants du divorce affirment que la séparation de leurs parents a perturbé leur propre vie amoureuse (ref. LE FIGARO et LE POINT du 02 02 2011). Pour une écrasante majorité (soit 88%), la séparation de leurs parents a eu des effets à long terme sur leur personnalité. Venez voir les parents victimes de cette aliénation parentale, cette exclusion parentale pleurés tous les 2ème samedis de chaque mois à Hellemmes dans le Nord.
Merci de m'avoir lu. Michel DEMUYTER Président de l'Association "J'aime mes 2 parents " Port : 06 12 728 764

Perrin Bernard 18/03/2015 20:55

Bonjour j'aimerai retrouver mon père est ce encore possible ?