Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 14/03 7h34

Résultat sondage pour iTELE : Et si le FN arrivait au pouvoir ?

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 12 et 13 mars 2015. Echantillon de 1 008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

Les sondés sont divisés sur l’éventualité d’une victoire du FN à la présidentielle de 2017

49% d’entre eux partagent l’opinion du Premier ministre selon laquelle le FN peut gagner la prochaine présidentielle tandis que 50% sont d’avis qu’une telle issue n’est pas possible. Ce clivage est cependant variant en fonction de l’âge, de la catégorie socio-professionnelle et du niveau de revenus. Ainsi, les personnes âgées de plus de 50 ans sont une majorité à penser que le FN ne peut pas gagner la présidentielle alors que la catégorie des 18-49 ans en sont moins convaincus (57% des 18-24 ans envisagent une telle issue). De même, 54% des cadres sont convaincus qu’une telle issue ne peut pas se produire alors que 64% des classes populaires sont convaincues du contraire.

 

Un sondé sur deux a peur d’une victoire du FN

52% des sondés, contre 47%, ont peur de voir le FN accéder au pouvoir. Il existe une corrélation forte entre ceux qui pensent que le FN puisse accéder au pouvoir et ceux qui n’ont pas peur d’une telle éventualité : 57% des personnes pensant que le FN puisse accéder au pouvoir déclarent ne pas en avoir peur. A contrario, 62% des personnes ne pensant pas une telle issue possible déclarent néanmoins la craindre.

 

La crainte qu’inspire la victoire du FN n’est pas la même à gauche et à droite

Les réformes sociales et les réformes économiques représentent respectivement 30% et 60% des craintes citées par ceux qui ont exprimés avoir peur d’une victoire du FN. Les sympathisants de gauche, s’inquiètent principalement pour les réformes sociales (37%), tandis que les sympathisants de droite s’inquiètent notamment pour les réformes économiques (48%).

 

Commenter cet article

Katibol 14/03/2015 16:23

L'UMPS se goinfre sur notre dos depuis des décennies, on a envie de les virer, et c'est comme ça. Faut s'y faire, la démocratie c'est pas a sens unique.

guerin 14/03/2015 14:46

et bien si cette dame arrivait en tête quel beau foutoir pour tout le monde, car c'est le vide absolu, aucun projet, et surtout aucun sens, aucune espérance,, heureusement qu'il y a Ferrat ce soir à la télé.