Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 03/04/2015 11H55

Dès le 27 avril : la série Le bureau des légendes, avec Kassovitz.

Série française au format 10 x 52 minutes, Le bureau des légendes sera à suivre sur la chaîne Canal+ dès le lundi 27 avril à 20h55.

Créée par Éric Rochant. Écrite par Éric Rochant, Camille de Castelnau, Emmanuel Bourdieu, Cécile Ducrocq. Collaboration aux scénarios : Elena Hassan, Corinne Garfin, Duong Dang Thaï.

Le tournage a eu lieu à la Cité du Cinéma en Région Parisienne et au Maroc. Mathieu Kassovitz, Jean-Pierre Darroussin et Léa Drucker sont au casting. Tout comme Sara Giraudeau, Florence Loiret Caille, Alexandre Brasseur, Gilles Cohen, Michael Abitboul, Zineb Triki, Atmen Kelif…

Au sein de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), un département appelé le Bureau des légendes (BDL) pilote à distance les agents les plus importants des services de renseignements français : les clandestins. En immersion dans des pays hostiles, leur mission consiste à repérer les personnes susceptibles d’être recrutées comme sources de renseignements. Opérant dans l’ombre “sous légende“, c’est-à-dire sous une identité fabriquée de toutes pièces, ils vivent durant de longues années dans une duplicité permanente.

Le début : Au sein de la DGSE, le Bureau des légendes est en crise. Cyclone, le clandestin officiant en Algérie, a disparu après s’être fait arrêter pour conduite en état d’ivresse. Où est-il passé ? Pourquoi a-t-il bu ? S’est-il fait griller ? Tout le BDL est mobilisé. Malotru retrouve sa vraie vie à Paris après six années de mission clandestine vécues sous légende à Damas. Il est de nouveau au centre des activités du BDL mais a du mal à oublier Nadia, son ancienne maîtresse syrienne. Marina, le prochain clandestin du service en partance pour l’Iran, rencontre Malotru lors d’un déjeuner. Il lui donne une première leçon.

Copyright photo: Top - The Oligarchs Productions / Federation Entertainement

Crédits photo : Xavier Lahache / Canal+

Commenter cet article