Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 26/04/2015 9H25

Document à voir : Sexisme en politique, un mal dominant (extrait).

La France est placée 47e sur 148 pays pour la représentation des femmes dans les parlements mais la France s’efforce de lutter contre ce retard ancestral. En mars 2015, les assemblées des conseils départementaux étaient strictement paritaires : 2000 femmes et autant d’hommes ont pris part à l’élection des présidents des départements.

Diffusé ce dimanche à 22h25, un documentaire réalisé par Stéphanie Kaïm montre à quel point le sexisme est profondément ancré dans la vie politique française.

Le pouvoir politique en France a toujours été une affaire d’hommes. La loi sur la parité votée en 2000 a cependant changé la donne. Les femmes sont désormais entrées en nombre dans la sphère politique. Pourtant, malgré la loi, les résistances sont fortes. Le monopole masculin du pouvoir perdure et le sexisme ordinaire continue de se manifester, de manière parfois éclatante, parfois insidieuse. Bref, changer la loi ne signifie pas nécessairement changer les mœurs.

Les femmes politiques prennent cependant leurs marques dans ce monde façonné par et pour les hommes. Les jeunes générations issues de la parité osent s’affirmer en tant que femmes et assument leurs ambitions politiques. Messieurs, gare à vous, elles ne sont plus là pour faire de la figuration. Ce film donne la parole à des figures politiques majeures qui racontent sans tabou le sexisme ordinaire depuis les lois sur la parité et leur manière d’y répondre : Duflot, NKM, M. Le Pen, Jouanno, Bachelot, Pompili, Mélenchon, Ghali, Rossignol etc… En contre-point, des analyses qui décryptent les raisons de la persistance du sexisme en politique, mais aussi de l’humour, notamment avec les dessins de Jul.

Roselyne Bachelot : « Une femme en politique on se demande toujours si elle a couché pour y arriver et avec qui de préférence. »

Chantal Jouanno : « J’ai entendu des choses du genre elle est pas intéressante mais au moins elle est jolie à regarder. »

Jean-luc Mélenchon : « La politique, c’est la cage aux fauves donc tout le monde se bat, hommes ou femmes. »

Laurence Rossignol : « Les femmes passent leur temps à démontrer et redémontrer leurs compétences. Etre une femme en politique, c’est repasser l’oral du bac toutes les semaines. »

Nathalie Kosciusko-Morizet : « Dès que l’on commence à dire que les femmes prennent des attitudes viriles pour faire de la politique. Ca veut dire que l’on présuppose qu’il y a des attitudes qui seraient par nature féminines et d’autres par nature masculines. »

Crédit photo © Elephant Doc.

Commenter cet article