Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/04 16h28

Document inédit sur ARTE: Pétra, capitale du désert.

Bien après la disparition d’une civilisation, ses monuments demeurent témoins de son rayonnement culturel à travers les âges. Dans le sillage d’archéologues, d’historiens et de restaurateurs, la collection qui débute ce samedi à 20h50 sur ARTE révèle les secrets de fabrication de ces prouesses architecturales et replace leur construction dans le contexte religieux, artistique, technique et politique de l’époque.

Ce 18/04 : PÉTRA, CAPITALE DU DÉSERT. D'olivier Julien et Gary Glassman.

Pétra est une formidable énigme : perdue aux confins de trois grands déserts, elle abrite les vestiges de monuments parmi les plus spectaculaires et les plus mystérieux du monde antique. Par qui, comment et pourquoi ont-ils été construits dans cet endroit reculé ?

Ces vingt dernières années, un gigantesque effort international a été entrepris et les archéologues vont de surprise en surprise. C’est une véritable capitale du désert qui émerge aujourd’hui des sables, et son histoire est plus surprenante encore que toutes les légendes qu’elle avait jusqu’alors inspirées. Agés de près de 2000 ans, ce sont des tombeaux dont l’architecture rivalise de sophistication avec celle des plus grands bâtiments de Rome ou d’Alexandrie, mais la civilisation qui les a engendrés est alors totalement inconnue…

Deux auteurs grecs mentionnent Pétra dans leurs écrits comme étant le coeur d’un prospère royaume du désert peuplé de nomades appelés Nabatéens. Mais si l’un décrit un gigantesque campement tapi au coeur des massifs de grès, l’autre évoque une luxueuse cité, peuplée d’habitants aux moeurs raffinées… Comment une telle cité aurait-elle pu se développer dans cet environnement désertique ?

Crédit photo © ZED

Commenter cet article

Christophe Tourenq 20/04/2015 13:18

Très intéressant! (On y a même vu un Ueli Bellwald Archéologue Spécialiste de Systèmes Hydroliques antiques)