Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 16/04/2015 17H05

France Télévisions : le Conseil d’administration approuve les comptes 2014.

Le Conseil d’Administration de France Télévisions, réuni ce 16 avril sous la Présidence de Rémy Pflimlin, a approuvé les comptes du groupe pour l’exercice 2014, en avance sur la trajectoire financière prévue à l’avenant au Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM).

Dans un contexte défavorable de ressources publiques et publicitaires, à - 15 M€ au total par rapport au budget (et à – 38 M€ par rapport à l’avenant au COM signé avec l’Etat fin 2013), France Télévisions améliore légèrement le résultat net prévisionnel inscrit à son budget, à – 38,4 contre – 40,5 M€.

C’est, est-il communiqué, "essentiellement par des efforts sur l’exploitation (masse salariale et coûts de structure en priorité) que l’entreprise parvient à respecter ses objectifs ambitieux, le produit de la cession de sa participation dans Gulli, non budgété, couvrant pour sa part des charges non récurrentes qui n’étaient pas non plus prévues au budget. Le plan d’économies engagé mi-2012, associé aux effets de la mise en place de l’entreprise commune et partagé par l’ensemble des secteurs de l’entreprise (outils communs, statut unique, redimensionnement de la masse salariale, optimisation de la planification des personnels, allègement des structures, remise en concurrence de l’ensemble des prestations externes, renégociations des coûts de programmes à la suite d’audits de production systématiques, etc.) a permis de maîtriser strictement les charges et d’atteindre les objectifs. Le niveau des effectifs, conforme au budget, s’inscrit également strictement dans la trajectoire prévue à l’horizon 2015".

Des perspectives 2015 toujours tendues, mais désormais plus favorables grâce à un bon premier trimestre publicitaire, est-il annoncé. "Au total sur les deux premiers exercices de l’avenant au COM (2013 et 2014), le déficit cumulé de France Télévisions aura ainsi été inférieur de 46 M€ aux pertes prévues, en dépit de 45 M€ de ressources en moins, soit un effort supplémentaire de plus de 90 M€ par rapport à la trajectoire validée avec l’Etat 2013. Le niveau de trésorerie de fin d’année, prévu au budget 2014 à – 49 M€, atteignait + 29 M€ au 31 décembre dernier (pour rappel : la prévision retenue pour 2014 dans l’avenant au COM s’établissait à près de – 200 M€). L’objectif de retour vers l’équilibre d’ici à fin 2015 est pleinement maintenu, grâce non seulement à l’effet pérenne des efforts engagés sur les exercices précédents, mais également en raison d’un bon premier trimestre publicitaire : le niveau d’audience de France Télévisions au cours des trois premiers mois de 2015 ainsi que la mise en œuvre d’actions commerciales dynamiques auprès des annonceurs ont permis, malgré un marché stagnant, d’assurer une performance en hausse de 4,5 % par rapport à l’exercice précédent. "

Crédit photo © Christophe Ruseil - FTV.

Commenter cet article