Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 08/04/2015 8H05

La série inédite La vie devant elles dès le 28 avril sur France 3.

Alma, Solana, Caroline. Trois filles de mineurs, trois destins liés à jamais par un même malheur : la disparition tragique de leurs pères au fond d’une mine du nord de la France… "Un parcours initiatique pour ces jeunes filles qui vont brutalement basculer de l'adolescence à l'âge adulte, et une grande fresque de la France des années 70 marquée par de profonds changements économiques et sociaux".

Trame de la séire inédite (6 x 52 minutes) La vie devant elles. Episodes 1 et 2 le mardi 28 avril dès 20h50 sur France 3.

Réalisation : Gabriel Aghion. Scénario : Dan Franck, Stéphane Osmont. Adaptation, dialogues : Dan Franck, Stéphane Osmont.

Avec Stéphane Caillard (Alma), Alma Jodorowsky (Solana), Lilly-Fleur Pointeaux (Caroline), Sabine Haudepin (Micheline), Claire Nebout (Valérie), Jérôme Anger (Vislon), Vladimir Consigny (Rodolphe), Bruno Todeschini (Maître Duparcq) .

Au milieu des années 70, les sirènes déchirent soudain la quiétude de Chambries, commune du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Une fosse vient d'être frappée par un coup de grisou. L'accident a enfoui trois hommes, et un secret, leur secret. La mine s'interroge. Que faisaient les trois hommes dans cette galerie abandonnée loin de la place qu'ils devaient occuper ? Avant même de penser à leur chagrin, trois jeunes filles, Alma, Solana et Caroline, vont devoir se battre pour l'honneur de leurs pères...

Alma Jodorowsky qui joue le personnage Solana : « Solana est une personnalité forte. Elle envoie tout le monde balader, et peut être assez dure. J’affectionne particulièrement les années 70. C’est attirant de se lancer dans un projet qui se passe dans une autre époque que la nôtre. En incarnant ces trois filles, nous nous sommes rendu compte de ce que pouvait être la réalité du quotidien en province à cette période. L’histoire de ces trois filles nous amène vers un sujet plus global de cette époque-là : l'émancipation des femmes. »

Stéphane Caillard qui incarne Alma : « J’ai découvert avec cette série que ce que l'on connaît des années 70 appartient à une certaine élite. J’ai donc trouvé très intéressant de traverser cette période-là mais en province, dans un autre contexte social, économique. S’attacher à des personnages dont le but est de s’extraire d’un milieu m’a passionnée. Ça peut expliquer beaucoup de choses de ce qui se passe encore aujourd’hui, et qui n’est pas toujours simple. J’ai aimé traverser les étapes de la vie d’une jeune femme, il y a quelque chose d’"héroïque" de passer de l’adolescence à l’état de femme avec tout ce que cela implique à cette époque. »

Lilly-Fleur Pointeaux qui interprète Caroline : « C’est encore assez rare de voir des séries ou des films qui laissent la chance aux femmes d’interpréter des personnages forts, de ne pas être forcément les faire-valoir des hommes. La ville du nord dans laquelle on tournait est une cité un peu fantôme, car les activités de la mine ont cessé. Grâce à la série, j’ai beaucoup appris sur la réalité de ce métier, les mineurs, mais aussi le contexte social. Nous sommes au milieu des années 70, marqué notamment par le vote de la loi Veil. Mon personnage avorte dans un climat tendu où pro- et anti-IVG s’opposent avec virulence. Moi, j’avais l'image de l’avortement d’aujourd’hui. Cela n’a rien à voir avec cette époque. Tout était plus dur, il fallait se battre, surtout quand on était une femme... »

La série inédite La vie devant elles dès le 28 avril sur France 3.

Crédit photos © Bernard Barbereau - France 3.

Commenter cet article