Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 02/04/2015 20H

Mathieu Gallet sur iTELE : "J'irai au bout de ma mission".

Mathieu GALLET était l’invité de Laurence FERRARI, ce jeudi soir dans TIRS CROISES sur iTELE.

Le président-directeur général de Radio France s’est exprimé sur son entretien avec Fleur PELLERIN « C’était une vraie réunion de travail autour du projet remis hier sur lequel nous avons travaillé depuis six mois ».

Interrogé sur son rôle de président-directeur général, il commente « Il n’y a pas de sujet Gallet, il y a un sujet radio France. C’est une entreprise dans une situation financière très dégradée. Il faut se mettre aujourd’hui au travail. J’ai été nommé à l’unanimité au CSA il y’a à peu près un an. Le CSA m’a renouvelé sa confiance dans un communiqué. »

A propos de la polémique autour des travaux de Radio France, il confie « J’aurais pu, j’aurais dû arrêter ces travaux. Je m’en suis excusé auprès des collaborateurs » Sur les révélations du Canard Enchaîné, Mathieu GALLET se défend « Je réfute l’ensemble des accusations du Canard Enchaîné. C’est une sorte de chasse à l’homme qui vise à détourner du fond, qui est la réforme à mener à Radio France. Mon honneur est touché, c’est pourquoi j’ai choisi d’attaquer en diffamation »

Sur la stratégie de réforme, le président-directeur général de Radio France déclare qu’« il y a un problème de trésorerie qui provient du modèle économique. Ce modèle est en bout de course car il se repose sur la croissance de la redevance audiovisuelle. » Il détaille « Il va falloir trouver les coûts et faire des économies dans un projet de développement, il y a des enjeux très importants et c’est ce dont j’ai parlé avec Fleur PELLERIN. On a des besoins sur le numérique qui ne sont pas couverts, on a des besoins sur l’accueil à a Maison de la Radio. Mon projet n’est pas seulement de couper mais aussi de développer. Si rien n’est fait, Radio France ne passera pas l’été. »

Interrogé sur la question entourant les rédactions de France Inter et France Info, il répond « Je suis contre la fusion des rédactions : on peut mettre en comment les moyens mais chaque chaîne à sa spécificité. »

À propos de la grève qui a été reconduite pour un seizième jour, Mathieu GALLET rappelle « L’impact de cette grève aujourd’hui est évalué à 1 million d’euros par semaine, c’est 10% de plus par rapport à notre déficit prévu en 2015. Il y a une frustration très forte mais il faut que cette grève cesse.» « Ma plus grosse erreur c’est de ne pas avoir pressé les discussions avec l’actionnaire quand j’ai pris conscience de la situation mais le problème ce n’est pas moi, le problème c’est l’entreprise et je suis là pour lui donner un avenir. »

Enfin sur l’éventualité de sa démission, l’actuel président-directeur général de Radio France déclare « Ce n’est pas à moi de me prononcer, j’irai au bout de ma mission. »

ITW à retrouver en intégralité : http://www.itele.fr/chroniques/invite-politique-ferrari-tirs-croises/mathieu-gallet-si-rien-nest-fait-radio-france-ne-passera-pas-lete-118243

Crédit photo © DR / iTELE

Commenter cet article