Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/04 10h28

Numéro inédit de L’Ombre d’un Doute : Les derniers jours de Jésus.

Pour les chrétiens, les fêtes de Pâques sont l’occasion de se souvenir de la passion du Christ, ses derniers jours, sa mort et sa résurrection.

Les historiens s’interrogent sur l’un des épisodes les plus mystérieux et les plus importants de notre histoire. Que savons-nous réellement ? Que s’est-il passé à Jérusalem en cette année 33 du premier siècle de notre ère ?

Chaque année, à Pâques, les chrétiens font un pèlerinage en Terre Sainte ou dans les lieux où sont conservées les reliques de la passion (dont  le linceul de Turin et le suaire d’Oviedo).

Les équipes du magazine Lo'mbre d'un doute ont enquêté afin de faire le point sur les études scientifiques et sur les polémiques qui les entourent. Les murs du Temple, le Palais du grand prêtre Caïphe, le chemin de croix, le Saint-Sépulcre… Exploration des vestiges de la Jérusalem antique afin de mieux comprendre comment se sont réellement déroulées ces heures qui ont bouleversé l’histoire. La Cène a-t-elle réellement eu lieu ? Où s’est tenu le procès de Jésus ? Où son corps a-t-il été déposé après avoir été descendu de la croix ?

Au-delà des évangiles, le point sur les récentes découvertes des évangiles cachés : des textes qui ne sont pas reconnus par l’église et qui ont été retrouvés par les archéologues dans les sables du désert. A Jérusalem, les équipes ont filmé les manuscrits de la Mer Morte qui remettent en cause le déroulement du procès de Jésus. En Suisse, dans un centre d’étude spécialisé dans les manuscrits anciens, nous verrons l’évangile de Judas. Il nous apprend que ce disciple n’était peut-être pas le traitre que décrivent les textes canoniques. L’évangile de Marie, actuellement analysé par les scientifiques d’une université américaine, remet en cause le célibat de Jésus… Ces documents sont-ils authentiques ? Disent-ils la vérité ?

A découvrir ce lundi de Pâques à 20h50 sur France 3. Un rendez-vous proposé et présenté par Franck Ferrand.

Crédit photo © Io Production & Martange productions (Mont du temple, mur d'enceinte)

Commenter cet article

otjacques 06/04/2015 23:12

Le premier monothéisme antique n'est pas celui du dieu des juifs mais celui initié par Akhénaton

otjacques 06/04/2015 22:55

Il y a quelques chose de ridicule à vouloir retrouver les endroits , les valider par des monuments religieux , se poser la question de la véracité des reliques telle que la tunique ou le suaire...Jésus n'a aucune existence historique prouvée , il n'était donc à son époque qu'un prêcheur inconnu comme il y en avait des centaines. Qui aurait conservé les reliques de cet inconnu en particulier et pourquoi ? Qui se serait souvenu des endroits liés à sa vie sans importance à l'époque ? Sauf les lieux ayant une signification historique générale

brugnon 06/04/2015 22:25

qui a payer les analyse des reliques d Argenteuil: le sous préfet, l’État?