Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 11/04 6h52

Reportage sur TF1 : 7 jours et 7 nuits à Nancy.

Ancienne capitale du duché de Lorraine, Nancy est à l'image de sa Place Stanislas : éblouissante et vivante.

La beauté de son architecture et le classement du centre ancien au Patrimoine de l'Unesco, hisse Nancy au rang des plus belles villes de France. Mais elle n'a rien d'une ville-musée. Avec ses 10 000 étudiants pour 110 000 habitants, c'est une ville très vivante et énergique, avec une vie nocturne intense.

Pendant 7 jours et 7 nuits, une équipe de reportages a suivi des Nancéennes et des Nancéens passionnés, celles et ceux qui font vivre la ville. De la somptueuse place Stanislas aux quartiers plus difficiles, ils nous font découvrir les coulisses de cette ville, qui ne dort jamais. A découvrir ce samedi sur TF1, après le journal de 13 heures.

Nicolas, confiseur, est le gardien du patrimoine gastronomique de Nancy. Avant le lever du jour, il fabrique des bergamotes, ces bonbons emblématiques de la ville, au goût si particulier : " C'est un parfum qui est clivant. En général, soit on aime, soit on n'aime pas. Il n'y a pas de position intermédiaire. Pour moi, c'est très bon ! " La nuit, à l'abri des regards, Nicolas fabrique aussi d'autres gourmandises, dont la recette est secrète.

Valérie, chanteuse à l'Opéra de Lorraine et nancéenne d'origine est contre-alto. C'est l'une des plus belles voix de Nancy. Elle a l'habitude de faire des vocalises dans sa voiture : " Il y en a, c'est sous la douche, moi je me chauffe la voix en roulant dans ma voiture ! Parfois il y a des gens qui me regardent, ils me sourient, c'est sympa ! " Cette semaine, elle répète son prochain spectacle, Aleko de Rachmaninov, mais elle a un souci avec le texte. Le spectacle a lieu dans 7 jours, il faut qu'elle trouve une solution...

Dans la famille d'Ivo, on est maître-verrier de génération en génération. " Mon grand-père, mon père, mes cousins étaient maitres-verriers. Faut croire qu'on a ça dans la peau. " La nuit, dans son atelier situé dans la périphérie de la ville, Ivo fabrique des petits blocs de cristal, qui vont servir à fabriquer des vases de luxe, une tradition dans Nancy depuis deux siècles. Mais cette semaine, il va aussi participer à la création d'une pièce artistique étonnante... Une première pour lui.

Vincent, David et Vincent sont pompiers. Petits bobos, tracas du quotidien ou urgences dramatiques, les pompiers de Nancy font face aux soucis des Nancéens. 80 % de leurs missions concernent la détresse sociale et le secours à la personne. Ils déplorent d'être appelés pour peu de chose : " Parfois on nous appelle parce que soit disant la victime est inconsciente. Et quand on arrive, on découvre qu'elle dort et qu'il suffit un peu de la secouer pour la réveiller ! " Mais cette semaine, ils vont aussi être confrontés à des cas beaucoup plus graves...

Emmanuel, policier, fait partie du Groupe de Sécurité de Proximité de la ville. En compagnie de Valérie et Didier, il assure jour et nuit la tranquillité des Nancéens, et intervient souvent lorsque les étudiants agitent la ville : " On est au courant de leurs soirées, chaque année c'est la même chose, et l'alcool ne fait pas bon ménage avec les étudiants... " Il patrouille aussi bien dans le coeur historique de Nancy, que dans l'immense cité de la ville, qui compte 3000 logements. Et cette semaine va être particulièrement agitée...

Crédit photo © DR.

Commenter cet article

Thomas Mangin 13/04/2015 23:28

10.000 étudiants ? La faculté de lettre à elle seule en regroupe 17.000...c'est dommage de tomber sur des chiffres faux dès le début d'un papier, ça ne donne pas envie de continuer à lire...